| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Casterman

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioGabus Pierre
DessinReutimann Romuald
Année2020
EditeurCasterman
SérieNew Cherbourg Stories, tome 2
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
New Cherbourg Story est la nouvelle série du duo Pierre Gabus (scénario) et Romuald Reutimann (dessin). Après les deux excellentes saisons de Cité 14 (2007-2012 aux Humanoïdes Associés) et la formidable et Extravagante Croisière de Lady Rozenbilt (2013 aux Humanoïdes Associés), les voilà à nouveau réunit autour d’un projet mettant au centre du récit Cherbourg, la ville où les deux auteurs habitent. Cependant, avant de devenir une bande dessinée au format « classique » cartonné couleur de 64 pages, le premier tome, intitulé Le monstre de Querqueville a tout d’abord été proposé sous la forme d’une prépublication dans le journal local La Presse de la Manche. Elle visait explicitement un lectorat local ; il y eut de surcroît une version presse sous la forme de deux fascicules de 32 pages. Il en a résulté un petit manque de rythme et de caractérisation des personnages (un peu trop nombreux), la ville (sa représentation, plutôt) ne devant rester le moteur principal du récit. Heureusement, le projet a trouvé un éditeur de premier plan (Casterman), ce qui a permis plus de libertés créatives à Gabus et à Reutimann.

En effet, Le Silence des Grondins bénéficie d’une aventure plus solide, moins centrée sur la ville de New Cherbourg, et qui est traitée sur l’ensemble de ce deuxième tome, même s’il y a deux sous-intrigues. Surtout, l’histoire donne une réelle importance à Julienne qui est incontestablement le personnage principal de la première partie, le commandant Criqueboeuf prenant le relais. Les frères Glacère, dont le rôle avait été quelque peu décevant dans le premier tome, sont clairement mis en retrait et servent régulièrement d’éléments comiques. Il faut dire que leur pouvoir, quoique pratique, est assez ridicule et que, là aussi, la partie « espionnage » est nettement moins palpitante que la partie « fantastique ». Les Grondins bénéficient aussi d’un traitement intéressant, leur existence étant désormais connue par les services du contre-espionnage de New Cherbourg. Anton Lucas de Néhou, le scientifique, prend aussi de l’importance, importance qui devrait se confirmer dans le tome suivant qui est prévu pour octobre 2021. Quoi qu’il en soit, les deux auteurs ont réussi à nous proposer un nouvel univers où l'on ne demande qu'à retourner.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin