| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Cellophane
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Pika

complétez cette fiche
Tome 8
ScénarioNinomiya Tomoko
DessinNinomiya Tomoko
CouleursNoir et Blanc
Année2010
EditeurPika
SérieNodame Cantabile, tome 8
autres tomes... 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 ...
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
L’orchestre Rising Star va donner son premier concert. Composé uniquement de jeunes musiciens regroupés autour de Chiaki, et avant même d’avoir joué une seule note, la formation réussit à attirer sur elle de nombreux questionnements, notamment sur le choix des œuvres proposées et des solistes. Devant un public composé d’amateurs de musique classique mais aussi d’étudiants, de critiques et même de professionnels, il va s’agir de ne pas rater ses grands débuts. Heureusement, très rapidement, il se révèle que la préparation est parfaite, que la musique délivrée est d’une très grande qualité grâce à une interprétation totalement réussie. L’enthousiasme gagne toute la salle, les spectateurs les plus sceptiques étant conquis. Un tel succès sera-t-il le déclencheur dont Chiaki a besoin pour prendre un nouvel envol ? Ou lui faudra-t-il un autre événement, plus personnel car lié à ses traumatismes enfantins ?

Le huitième volume de la série Nodame Cantabile surprend rapidement par le sérieux des six nouveaux chapitres proposés. Loin des gags des premiers tomes, la tonalité du récit prend une autre tournure qui permet de voir Tomoko Ninomiya, l’auteure, dans un autre registre. Si le changement d’attitude de Nodame peut semble exagérer, il ne faut pas oublier que cette dernière est souvent dans l’excès et représente toute la fougue de la jeunesse. Ainsi, son ardeur, parfois relative, au travail sonne assez juste. Les quelques petites touches humoristiques qui sont parsemées par la mangaka permettent d’apprécier encore plus toute la partie sur la préparation du concours de piano Maradona. Surtout, on retiendra de cette lecture l’incroyable aptitude de Ninomiya à faire passer, lors des phases de concert, une émotion intense en quelques cases, souvent muettes ou agrémentées d’un simple récitatif. Ce tome 8 est ainsi à l’image de la série : génial !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin