créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par docteur C


par Mr_Switch
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kana

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioHokazono Masaya
DessinSatomi Yû
Année2017
EditeurKana
SérieNuisible, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Ryôichi Takasago fait des cauchemars depuis une dizaine de jours : alors qu’il traverse en barque un fleuve couvert de cadavres flottants, il croise le corps dénudé d’une jeune fille qui se transforme alors brutalement en monstre pour le dévorer. Hélas, il n’est pas au bout de ses tourments ; l’arrivée dans sa classe d’une nouvelle élève, Kikuko Munakata, lui donne un choc dont il n’arrive pas à se remettre : ses cauchemars s’aggravent. Pourtant, il va s’apercevoir rapidement que la réalité peut se révéler bien pire que le plus effroyable de ses cauchemars !

Nuisible est une courte série en trois tome parue au Japon entre 2013 et 2015, prépubliée dans le magazine Garaku no Mori de l’éditeur Home-sha qui a la particularité d’être un site gratuit de manga en ligne (le titre a été aussi en partie prépublié dans le bimestriel papier Garaku.mag, une coédition Home-sha et Shueisha qui n’a duré que 9 numéros, soit un an et demi). Si Yû Satomi est une quasi inconnue (elle a débuté comme illustratrice spécialisée dans le décalé et l’horreur) dont c’est le premier manga, Masaya Hokazono est un vieux routier qui a plus de 30 ans de carrière et que l’on a découvert en France il y a 15 ans avec Inugami - Le réveil du dieu chien.

Nuisible est un manga d’épouvante plus qu’un manga d’horreur. En effet, même s’il y a quelques passages un peu gore ou violent, l’effet de répulsion joue plus sur les phobies, notamment celles des insectes ou des vers (grouillants, bien entendu). Le scénariste réussit bien à montrer la tension qui est de plus en plus forte et difficile à supporter pour Ryôichi. La dessinatrice rend parfaitement cette peur grâce à un graphisme efficace. Sa façon de dessiner les visages et de rendre les volumes sans utiliser de trame apporte aussi une certaine originalité à l’œuvre, ce qui est bien appréciable. Il ne reste plus qu’à voir comment tout ceci va évoluer dans les deux prochains tomes.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin