créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Casterman

complétez cette fiche
Du papier faisons table rase
ScénarioJonquet Thierry | Chauzy Jean-Christophe
DessinChauzy Jean-Christophe
CouleursChauzy Jean-Christophe
Année2006
EditeurCasterman
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Il faut rénover l’OCCV ! Un fait-divers tragique vient de mettre en lumière les carences de l’Office Central de Contrôle et de Vérification, fleuron de l’administration (les mauvaises langues diront la bureaucratie…) française. Une tâche exaltante à laquelle s’attache Domitille Brévard, jeune femme conquérante et déterminée tout juste sortie de l’ENA, et très désireuse de démontrer ses qualités professionnelles à son ministère de tutelle. Pourtant, une fois sur place, dans les locaux de l’Office, Domitille vacille. L’ambitieux plan d’informatisation qu’elle a concocté heurte de plein fouet les habitudes plan-plan d’une équipe ubuesque engoncée dans ses habitudes, plus bras-cassé-tu-meurs… Qui plus est, la jeune femme doit également gérer l’arrivée de deux stagiaires russes, que son ministère vient de lui affecter pour étudier les méthodes – exceptionnelles, comme chacun sait- des fonctionnaires français. Et enfin, comme si tout cela ne suffisait pas, voilà que la cuisine, l’amour et la luxure s’en mêlent ! Tout est en place pour un sacré bug dans la machine administrative, jusqu’aux plus hauts sommets de l’État…

 

1 avis

Coacho
Je suis plutôt fan du duo qui nous a livré des œuvres probantes comme « La vigie », « DRH » et surtout le diptyque « La vie de ma mère »…
Là, ils s’aventure dans une espèce de pamphlet pour critiquer l’administration, ses complexités, ses spécificités, ses errances et ses excès. Mais voilà, en parlant d’excès, on est dans celui de caricature. Pas dans le sens où les fonctionnaires sont décris avec trop des clichés habituels, mais bien parce que ça part dans tous les sens !
La caricature est présente dans ses symboles mêmes avec la présence du Che, de Lénine, de Satline de Mao, et à l’opposé se trouvent les réformistes.
Dépassés par un système dont ils sont responsables de la dérive, ils subissent, allant jusqu’à sniffer de la cocaïne pour oublier… Pour oublier… Oui, je crois que je n’aurais pas besoin de cocaïne pour oublier cet album décidément trop n’importe quoi…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin