créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Cellophane
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Futuropolis

complétez cette fiche
Pauline (et les loups-garous)
ScénarioAppollo
DessinOiry Stéphane
CouleursOiry Stéphane
Année2008
EditeurFuturopolis
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Sur une autoroute déserte, la nuit, Angus s’endort au volant de sa voiture malgré sa cassette d’AC/DC qui passe en boucle depuis deux heures. Pauline, qui l’accompagne, lui propose de s’arrêter sur une aire d’autoroute. Cela fait des heures qu’ils roulent ainsi, fuyant la police qui doit être à leurs trousses. Leur crime ? On n’en saura pas grand-chose si ce n’est que c’est un fait-divers sanglant.

Pas avant de découvrir les raisons qui ont poussé ces deux adolescents à tout quitter pour se cacher au bord de la mer, en hiver, dans une station balnéaire déserte de Vendée. Une ville traitée comme une ville fantôme de western.

Sans le savoir, ils se jettent dans la gueule du loup.

 

1 avis

Pierre
Par une nuit de pleine Lune me vint l’envie funeste de rédiger mes impressions de lecture sur Pauline (et les loups-garous). La muse tardant à répondre à mes pressantes sollicitations, je m’en allai, laissant mes pas me guider vers une forêt obscure où je m’égarai. Au milieu d’un chemin m’apparût un lycanthrope qui me dit : « je connais Pauline ». Il me mena auprès des siens. L’un d’eux, qui avait nom Diesel dit : « Nous étions tout ce qu’elle redoute, nous sommes tout ce qu’elle désire ». Alors ils entonnèrent les trois chants du livre de Pauline dont je recueillis scrupuleusement les paroles. Ce sont les loups-garous entre parenthèses qui parlent :

L’AUTOROUTE

Chargés de benzédrine
On r’met de la gasoline
Quinze litres de super ouais
On file sur les highways
Abreuvés, nos choppers
Hurlent les ch’vaux-vapeur
On a les crocs ce soir
Comme des lames de rasoir
Aiguisé l’appétit
Ô Pauline mon petit
Où c’est que tu t’enfuis
La nuit qu’est-ce tu fuis ?
Go west on vient t’chercher
Nous on va pas t’lâcher
Enragés comme des chiens
Grrr on va t’bouffer hein
T’as plus peur du loup dis ?
T’es une grande fille pardi
Vas-y on se r’trouv’ra
Ouais t’es faite comme un rat


LA VILLE DE L’OUEST

On sait où qu’t’es Pauline
À l’usine tu turbines
T’es planquée en Vendée
Une vie de crev’ en clandé’
À trimer pour ton mec
Pauv’ cave mis au pain sec
Tu t’imbibes à l’alcool
T’es reine de la picole
Mais ta fleur est secrète
Tu la gardes la pâquerette
L’arracher c’est un biz’
On va rafler la mise
Le p’tit chaperon rouge
Faudrait qu’i’ se bouge
De dessus le bord du chemin
Pour échapper aux mains
Griffues des loups-garous
Qui cavalent sur deux roues
Va, on s’retrouvera
Ho t’es faite comme un rat


LA FORÊT

Pauline t’as peur du noir
Faut pas traîner le soir
Vrai qu’est-ce tu fous-là
T’es comme Cinderella
T’as la perm’ de minuit
Mais t’as de gros ennuis
Ici t’es en enfer
Dis qu’est-ce tu viens faire
Ton lascar, ta copine
Tous déjà se débinent
Ici c’est not’ repaire
Qu’est-ce qui t’a fait ton père ?
T’es venue à nous
On va t’mettre à genoux
T’as froid t’as chaud t’as peur
Comme une chatte en chaleur
Tu crois nous échapper
Ton mec on l’a chopé
Vers toi il s’en ira :
Là t’es faite comme un rat

Je m’en revins chez moi, comme dans un rêve. A la lueur de la lune mon œil brillait, mes canines et mon poil luisaient, j’avais une faim de loup.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin