créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Pilote
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Mael
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Le Défosseur
ScénarioCorbeyran Éric
DessinBouillez Amaury
Année2004
EditeurDelcourt
CollectionConquistador
SériePest, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

Voici dix ans que Spleen City est frappée par la "Pest", une maladie incurable dont le remède tarde à être découvert. Modeste employé à la station d’épuration des eaux, Abelard Tournemine dévoilera une machination impliquant les plus hautes autorités politiques, scientifiques et religieuses de la cité. Désormais, il en sait trop et se retrouve traqué…

 

2 avis

tofre
Voila un album qu'il est vachement bien mais qui est complètement noyé dans les nouveautés de cette rentrée 2004.

C'est un véritable ovni qui s'offre à vos yeux avec un dessin d'une très grande précision, une ambiance à la fois lourde (en raison du sujet) et un peu folle à la "Nef des fous" si l'on devait trouver un repère.

Vous ajoutez de très belles couleurs réalisées par l'auteur lui même et vous vous retrouvez avec mon petit coup de coeur. Adeptes du réalisme passez votre chemin cet album n'est pas pour vous, il nécessite de la folie qui se retrouve à tous niveaux, pour les autres régalez vous.

Message perso à M Corbeyran, Bouillez et Delcourt, Abélard doit continuer à vivre, sa mission n'est pas terminée alors faites nous un 2 et vite...
yakadmirer
Commençons par citer deux petites "références" afin de donner envie au plus grand nombre de parcourir cette petite merveille : la première venant à l'esprit est naturellement "Le phalanstère du bout du monde" écrit et dessiné par les même auteurs quelques années auparavant, dont l'ambiance et le style graphique se retrouvent dans Pest. On pense également à l'univers de Tim Burton, pour le côté univers-fantastique-décalé-qui-nous-parait-rapidement-naturel-tout-en-restant-merveilleusement-étrange (ne pas oublier de proposer ce nouvel adjectif aux Académiciens).

Ajoutons ensuite que le résumé proposé par l'éditeur ne se contente que d'un synopsis froid là où le livre dont il est censé faire la promo apporte une chaleureuse poésie et une pointe de folie à un univers carré, droit, bien reglé, le mélange de ces ingrédients faisant monter une mayonnaise légère mais riche en protéines.

Saupoudrons le tout d'un dessin clair mais détaillé, aux couleurs agréables qui ne se contentent pas d'exister pour éviter le noir et blanc, participant de plein pied à l'ambiance du livre.

Finissons la cuisson en précisant que ce premier tome constitue une réelle histoire intéressante tout en présentant un univers, des personnages et une intrigue qui seront développés en plusieurs tomes (au moins deux en tout cas). Bref, à la fermeture de ce Pest on ressent un plaisir qui perdure après la lecture, ce qui n'est pas si fréquent finalement, ainsi qu'une saine frustration de ne pas avoir encore de suite à cette aventure, le second tome sortant normalement au premier sermestre 2006...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin