créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Xaviar
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Carabas

complétez cette fiche
Pépé
ScénarioDauvillier Loïc
DessinLizano Marc
CouleursRouger Jean-Jacques
Année2004
EditeurCarabas
CollectionCrocrodile
SérieLa petite famille, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

 

2 avis

Matt Murdock
Voici Pépé, le premier tome de La petite famille de Loïc Dauvillier et Marc Lizano. J'entame une disgression pour bien comprendre...
En effet je viens aussi de voir en DVD un bon film, dont le contenu est assez infame, The Audition de Takashi Mike, et bien que ce film venge la femme japonaise de ses années de soumission, il n'en présente pas moins une scène de torture particulièrement horrible.
Bref après un tel film, quoi de mieux que la lecture de ce Pépé où l'on aura de cesse de se vautrer dans une régression nostalgique sur ses vacances, quand on était gamin, avec ses grand-parents. C'est avant tout une BD pour enfants, que ce soit par le traitement du scénario de Loïc Dauvillier ou par les dessins de Marc Lizano, dont les couleurs un peu pastels, rappellent des cahiers de dessins d'enfants.
En tout cas, c'est une BD très bien pour l'enfant qui sommeille au fond de chacun d'entre nous (Et voilà ! Je viens de caser ma phrase bateau de ma chronique ! Pfuu !).
Coacho
Un petit peu de lecture jeunesse ne fait parfois pas de mal.
Je viens de finir les cartoonesques aventures de Nävis dans son tome 2 mais il s’agit d’un tout autre genre que nous propose ces 2 prolifiques auteurs.
Loic Dauvillier nous propose de retourner à la campagne, à la ferme des grand-parents…
En 32 pages, nous allons traverser une gamme d’émotions que nous avions peut-être oubliées depuis que nous sommes adultes, mais pas seulement.
Il y aura aussi des couleurs, des sentiments, des odeurs même.
Un tour d’horizon de ces sensations qui ont un jour touché chacun d’entre nous…
La joie du grand air et des espaces verts de la campagne, les odeurs particulières du fumier, du poulailler, de l’herbe humide, des fleurs, du bois de la table de la cuisine, de la cuisine de la mamie, du son du poste de télé…
Des siestes imposées alors que seule la volonté de découvrir ce monde nouveau nous anime…
Quelques peurs aussi, comme celle qu’inspire ce papy bougon, ours, qui, engoncé dans ses habitudes de vieillard, a en fait plus peur de ses petits-enfants qu’il n’en inspire lui-même…
Un attachement fort qui le rendrait si malheureux au départ de ses têtes blondes adorées…
Mais comme toute peur, pour peu que l’on veuille l’affronter, elle trouve son pendant dans un sentiment inverse proche du bonheur. Ici, c’est celui de découvrir un papy rieur, enjoué, énigmatique, fascinant… Une idole de notre jeunesse quoi ! Une partie de pêche, deux vers de terre, et voilà un moment magique de plus à ramener de ses vacances…
Que serait cette histoire sans le trait de Marc Lizano ?
Cet auteur talentueux place les ambiances idéalement pour renforcer l’histoire et tout ce qui en transpire de façon sous-entendue.
Il a fait le choix de personnages aux têtes exagérément grandes mais sans que ça gêne aucunement la lecture. Un style qui pourrait devenir rapidement une référence et un signe de reconnaissance de son graphisme si particulier.
Les albums orientés jeunesse ont de beaux jours devant eux quand on voit des albums de cette qualité, ou comme ceux de Sandrine Revel. Je fais allusion de manière peu innocente à cette superbe demoiselle car il m’a semblé, mais peut-être suis-je le seul à avoir perçu ça comme ça, que la page 7 comporte un clin d’œil aux personnages fétiches de la talentueuse bordelaise (dans la famille Diablo, je voudrais … Juliette »). Me trompe-je ?
Peu importe en fait… La magie opère… Et quand on sait que je n’ai jamais eu de grand-parents à la campagne, ou ça prouve que mon avis est fantasmé (mais pas tant parce que j’en ai connu quand même des vacances à la campagne !), ou bien que c’est vraiment touchant… Je vous laisse seuls juges… ;o)
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin