| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Planète lointaine
ScénarioLi-An
DessinLi-An
Année1998
EditeurDelcourt
CollectionEncrages
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Sur une planète lointaine, couvent des événements graves... Une lutte impitoyable pour le pouvoir met aux prises un mystérieux policier appelé l'Ombre, l'héroïne d'un magazine érotico-politique au nom délicieux de Miss Missy, un gouverneur omnipotent, un chef de syndicat du crime et quelques autres... L'Ombre est fermement décidé à faire toute la lumière sur ces événements, mais se pourrait-il que quelqu'un le manipule ?

 

1 avis

rohagus
C'est bête, j'aime les récits de science-fiction débridée et j'aime le style de Moebius, mais c'est très péniblement que je me suis hissé jusqu'à la fin de cet album.

Je parle de Moebius car le lien entre cette BD et ce dernier est plus qu'évident. Li-An semble être un grand fan de cet auteur et tout dans cette oeuvre le rappelle. Le trait du dessin, les décors, les personnages, les véhicules, les situations, le contexte, j'ai de nombreuses fois eu l'impression de reconnaitre distinctement des cases ou planches d'albums SF ou Fantasy de Moebius. Ce n'est pas pour me déplaire car c'est un style qui me plait et que j'y vois plus un hommage évident qu'une honteuse copie. Mais encore aurait-il fallu que le scénario soit à la hauteur.

Comme chez Moebius dans par exemple Le Garage hermétique, le récit de Planète Lointaine semble s'apparenter à de l'improvisation, une intrigue qui s'ébauche au fur et à mesure. Elle semble évoluer au gré des envies de l'auteur, amenant des éléments de science-fiction, de fantasy, d'onirisme, des décors urbains ou naturels, des personnages divers et variés et parfois même loufoques.
L'ennui, c'est que ce style improvisé étalé sur autant de pages devient vite confus, que le rythme est trop échevelé et que l'intrigue perd très vite toute accroche à mon goût. Au bout d'une centaine de pages, j'ai fini par m'embrouiller complètement, ne sachant plus vers quoi les personnages couraient et pourquoi et je n'y ai plus trouvé aucun intérêt. Sur la fin de l'album, je n'ai plus tenu et j'ai fini par feuilleter les dernières pages pour profiter juste du dessin qui me plaisait bien mais sans plus m'intéresser au scénario.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin