| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par cadou
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Semic

complétez cette fiche
Qui a tué Rétro Girl ?
ScénarioBendis Brian Michael
DessinOeming Michael Avon
EncrageOeming Michael Avon
CouleurGarrahy Pat
Année2002
EditeurSemic
CollectionSemic Books
SériePowers, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [détail]

- (Powers #2) [Couverture], Oeming Michael Avon (D)
1ère partie, Who Killed Retro Girl? (Powers #1) [Récit à Suivre - Début]
2ème partie, Who Killed Retro Girl? (Powers #2) [Récit à suivre]
3ème partie, Who Killed Retro Girl? (Powers #3) [Récit à suivre]
4ème partie, Who Killed Retro Girl? (Powers #4) [Récit à suivre]
5ème partie, Who Killed Retro Girl? (Powers #5) [Récit à suivre]
6ème partie, Who Killed Retro Girl? (Powers #6) [Récit à Suivre - Fin]

 

1 avis

CoeurDePat
Bon, en ce qui me concerne je ne lis que très peu de comics, mais celui-là j'avais vraiment envie de le lire. A cause des quelques images que j'ai pu voir ici et là. Vous avez remarqué ces cases identiques (pour ceux que ça intéresserait, c'est de l'itération iconique) ? Ou encore ces cases presque identiques, où ne change qu'une expression, un personnage (itération icocnique partielle) ? Eh bin moi ça me plaît. C'est le genre de "truc" que j'adore, et dans "Powers", avec ces deux petites choses plus quelques effets de zoom plus encore une imbrication en chaîne des dialogues (littéralement : les bulles sont reliées comme des maillons) plus enfin une mise en page pas révolutionnaire mais résolument originale, Bendis et Oeming crééent toute une ambiance.

Car l'histoire, si elle parle de super-héros, en prend surtout le contrepied : on parle essenteiellement des super-héros pour privilégier leur vie privée, comme lorsque Triphammer dit être sorti avec Retro Girl, et que c'était un mauvais coup... Les super-héros en question sont considérés comme des citoyens, certes un peu à part, mais finalement complètement normaux, puisqu'on les interroge, les soupçonne, voire même les accuse... et quant à l'autopsie de Retro Girl... eh bien, comment donc voulez-vous autopsier un super-héros, hein, franchement ?

Le deuxième point important, c'est le détective Christian Walker, et sa nouvelle coéquipière, qui se découvrent d'une façon plutôt atypique. Ces deux points, servis par le découpage et les "trucs" précités abondamment utilisés, confèrent à "Powers" un rythme assez lent où la discussion et l'enquête prédominent de loin sur l'action. Et ce d'autant plus que l'album est assez épais.

Dernier point qui m'a plu, la morale ici n'est pas sans tache, on navigue en eaux troubles, comme vous le prouvera la conclusion.

A part ça le dessin en lui-même est parfois un peu flashant, même si dans l'ensemble les couleurs ont tendance à être (agréablement) sobres. Il me plaît plutôt, est assez expressif, mais en même temps n'est pas superbe...

Bon, le tome 2 il est où ?
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin