créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par frads
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Futuropolis

compl�tez cette fiche
Le premier voyage
Sc�narioBaudoin Edmond | Chartron Philippe
DessinBaudoin Edmond
CouleursNoir et Blanc
Ann�e1987
EditeurFuturopolis
CollectionHic et Nunc
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

Matt Murdock
Je suis tombé un peu par hasard sur cet album, dans un destockage pour 4 euros. Hallucinant quand on voit qu'il a été édité chez Futuropolis en 1987 ! De Baudoin, je n'avais lu que Les quatres Fleuves, qui m'avait scotché par son dessin d'une beauté à tomber par terre, et j'ai été assez content de trouver cet album qui précède la période où l'auteur a rejoint L'Association, après la fin de Futuropolis (où JC Menu et Mattt Konture, deux des membres fondateurs de l'Association, ont publié leurs premiers travaux, d'ailleurs).

Le premier voyage est le récit de Mathieu, qui un beau matin préfère allez se promener dans sa ville, Nice, plutôt que d'aller travailler. Cette promenade sera un véritable voyage, d'abord contemplatif, où Mathieu, part regarder la mer sur la promenade des anglais. Puis, au gré des lieux et des rencontres le voyage se transformera en une aventure nostalgique (où il se remémore ses moments de l'enfance dans les hauteurs de Nice, à écouter les Doors), puis existentielle, avant qu'il ne se décide à disparaitre à jamais, en voyageant, le récit se terminant avec Mathieu, qui lache tout et part en train. Il aura rencontré un jeune couple d'adolescents qui a dormi sur la plage, une fille qui se querelle avec ses copines, des jeunes touristes allemandes, un vieux copain de collège.

Qui n'a pas aimé au moins une fois aller se promener seul et se perdre dans ses pensées ? Et bien cet BD est un hymne pour la promenade, la déambulation où il fait plaisir de contempler les lieux de sa ville, où il est bon de ne rien faire, à part marcher et se laisser aller à des pensées gentiment nostalgiques et contemplatives. Le Premier Voyage est aussi une déclaration d'amour à la ville de Baudoin, Nice. On y voit les différents lieux de la ville où il fait bon se perdre dans des rues, loin des autres gens qui courent partir ou revenir de leur travail. Bref être loin de tout ce stress.

Premier Voyage est aussi magnifiquement dessiné par Baudoin, chaque planche restituant le sentiment d'abandon évoqué plus haut. On échappe pas toujours au côté illustration de Nice, mais cela n'est pas génant dans la mesure où le récit se veut contemplatif. Les portraits sont aussi magnifiques, ainsi que les quelques effets de style utilisés avec économie au cours du récit : Une conversation avec un ami de Mathieu, représentée en "dessin subjectif", la tête de Mathieu, qui se modifie en fonction des lieux qu'il visite, des personnes qu'il rencontre, comme pour évoquer les pensées du héros qui se perdent au cours de sa promenade.

Bref, un superbe BD, qui n'attend que d'être rééditée. A quand une sortie à l'Association ? Ce serait amusant de la comparer avec Le Voyage du même Baudoin.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin