| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Gilles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Les Rêveurs

complétez cette fiche
Prières - Quelques prières d'urgence à réciter en cas de fin des temps
ScénarioL.L. de Mars
DessinL.L. de Mars
Année2009
EditeurLes Rêveurs
CollectionC'est tout vu
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Prières présente une galerie de personnages qui seront perpétuellement dépassés par les événements tout au long de l histoire. Un récit enchassé fonctionnant par ellipses et métaphores pour dénoncer la colonisation, remettre en cause les idéologies et les croyances divines...

 

1 avis

Docteur C
En matière de bande dessinée, on s'est repu de la subversion des codes de genre (le super-héros n'en finit pas de crever depuis les années 80), et du second degré qui l'accompagne. Les flux culturels et les signes du pouvoir demeurent dans leurs mutations. Ces Prières sont un remède de cheval.

Ici pas de message, ce sont les signes eux-mêmes qui sont désagrégés, ou plutôt emportés dans une spirale plastique (p.53). Les signes typographiques trouent les visages et les corps (p.58 par ex.), les bulles avalent le dessin, les cases sont maculées (p.42 notamment), l'univers entier fuit par la tête de Dieu (p.55). La bande dessinée tremble sur ses bases mêmes : récits, articulations, personnages, psychologies, vision unidimensionnelle du monde.

Ce n'est pas tant une critique du capitalisme, ou du colonialisme et de leurs fétiches qui est opérée, qu'une critique de la bande dessinée - du récit - d'aventure, plus largement encore de ce que charrie l'industrie culturelle : les signes universaux. Si vous espériez de vrais nègres, détrompez-vous, la fabrique à faux nègres marche déjà à plein. Et si la pénurie de méduses qui vous sert à produire votre carburant ne dure pas, ce sera grâce aux nouvelles méduses de synthèse.

Ce qu'emporte LL de Mars avec ce travail, c'est la linéarité béate du récit édifiant , dans une « instabilité grotesque » (cf. postface). Malgré le dessin virtuose à la plastique d'une inventivité folle, on peut se perdre facilement et trouver ce travail d'un hermétisme exagéré - ou maniériste. Mais c'est son projet même qui impose cette opacité, et le lecteur curieux peut s'aventurer en deçà ou au-delà des strates habituelles de narration : dans ce livre, chaque dessin bâtit son propre récit, qui s'entrelace en spirale avec ceux qui l'entourent.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin