| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par effer
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Soleil

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioLove Courtney | DJ Milky | Kujiradou Misaho
DessinKujiradou Misaho | Yazawa Ai
CouleursNoir et Blanc
Année2005
EditeurSoleil
CollectionSoleil Manga
SériePrincess Aï, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3
Bullenote [détail]

Amnésique, la très belle Aï se réveille à Tokyo… Seule, perdue, sans repères, elle décide de se lancer dans la chanson. Grâce à ses extraordinaires pouvoirs, elle devient vite une star du rock, mais également une cible facilement localisable pour ceux qui la pourchassent.

 

1 avis

rohagus
Princess Ai a la particularité d'être l'oeuvre conjointe de personnalités assez notables de la musique et du manga. Courtney Love a en effet été à l'origine du scénario, associée à un musicien que je ne connais pas, DJ Milky. Et au dessin, on trouve Ai Yazawa, idole des amatrices de Shojo puisque créatrice de la série Nana, associée à Misaho Kujiradou, jeune auteure dont le talent graphique est très intéressant. Tous partagent le même goût pour le rock et l'anti-conformisme.
Il résulte de ce cocktail une série plutôt à part qui n'hésite pas à aller à fond dans l'ambiance gothic-lolita et l'exaltation de la musique pop-rock qui soulève les foules et "guérit les âmes".

Graphiquement, c'est joli. Très imprégné du style shojo, l'accent est surtout mis sur les personnages au détriment de décors vides ou médiocres, à l'exception de quelques mises en page façon illustrations. Mais le travail sur ces personnages est assez intense, l'accent étant fortement mis sur leur look. Leur design aura de quoi ravir les apprentis stylistes et les amatrices de cosplay et de néo-gothique. C'en est parfois assez ridicule (il faut accepter le postulat que les personnages ont en réserve tous les vêtements les plus cools possibles pour se changer complètement entre chaque chapitre) mais c'est joliment dessiné et plaisant à regarder.

Le scénario, cependant, est assez gratiné.
Il se démarque en osant mettre en avant comme il le fait, avec beaucoup de sérieux, l'aspect "magique" de la musique, du rock qui va sauver le monde, les âmes, donner le bonheur à tous etc etc. Les auteurs se sont bien laissés aller dans leur trip, s'en donnant à coeur joie autant sur le côté mode que sur les réflexions sur la musique, sur l'amour romantique, etc. Très shojo et en même temps assez rock. Tant pis pour la crédibilité, ce n'est pas le but recherché.
En même temps, le plus souvent, qu'est-ce que c'est niais ! L'intrigue est bourrée de clichés, de retournements de situations improbables, de méchants caricaturaux, de beaux gentils. Les dialogues sont parfois involontairement hilarants. Le scénario se complexifie au fil des chapitres mais gagne aussi en ridicule à bien des moments.

Ca ressemble à un opéra rock sur fond de fantastique qui prône la révolution par la musique, l'anti-conformisme romantique et par les tenues à la mode, et qui n'a pas peur de plonger dans la niaiserie, ce qui tombe bien car on est en plein dedans. A réserver aux jeunes lectrices et aux amatrices de jolis dessins, de stylisme et d'illustrations façon gothic-lolita.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin