| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par thierry
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Glénat

complétez cette fiche
ReV
ScénarioCour Edouard
DessinCour Edouard
Année2022
EditeurGlénat
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Sur l'insistance de son filleul, Gladis découvre un jeu virtuel massivement multijoueur, un de ces univers virtuels où l'on peut vivre d'autres histoires que celles que propose la vie réelle. ReV a une double particularité : la psymulation qui rend l'expérience plus « réelle », et l'absence de scénario scripté. En effet, je jeu s'adapte continuellement aux joueuses et joueurs afin de leur proposer une expérience personnalisée et unique. Plus ou moins guidée par un autre joueur qui s'est placé en position d'observateur, Gladis va vivre une aventure inoubliable.

Attention ! Lecture très spéciale mais prenante ! Édouard Cour a vraiment réussi à rendre tout au long des 100 pages de l'ouvrage l'impression que pourrait provoquer un jeu massivement multijoueur capable de générer des histoires adaptées aux joueuses et joueurs s'y plongeant totalement, avec des IA pour gérer l'ensemble. Le monde onirique que l'auteur met en place est tout à fait crédible, tout comme le sont les événements, pourtant sans logique apparente, qui rythment le récit. Comme Gladis, nous sommes happés par l'histoire et nous ne pouvons pas nous en détacher avant que la fin survienne. La narration sans temps mort, aux péripéties variées, est une véritable réussite. Il faut dire que l'auteur nous avait habitué à cela dès sa première bande dessinée, Herakles.

Édouard Cour utilise différentes techniques de dessins vraisemblablement toutes informatisées, même pour les silhouettes réalisées au pinceau (numérique ?). Les formes produites à base de fouillis de traits génèrent des motifs en parfaite adéquation avec l'effet recherché. Il faut aussi noter le gros travail de l'auteur sur les trames posés en arrière plan, discrètes mais parfaites. Enfin, l'utilisation des couleurs est magistrale : le graphisme en N&B se colorise au fur et à mesure que l'histoire progresse. Certaines planches sont absolument superbes, mais toutes sont justifiées par l'impression de lecture recherchée. Il faut dire que la formation de designer d'Édouard Cour a dû bien aider. Quoi qu'il en soit, il s'agit là d'une lecture à ne pas manquer !
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin