| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Delcourt

complétez cette fiche
Le roi des méduses
ScénarioSzalewa Igor
DessinSégur Thierry
Année1997
EditeurDelcourt
CollectionConquistador
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Une nuit, la fille aînée d’un pêcheur, double parfait de la défunte sultane, est enlevée par les méduses et entraînée dans le harem sous-marin de leur souverain, monstrueux tyran qu’un ardent désir anime et embrase. Dès lors, le sultan, prêt à tout pour retrouver celle qui lui rappelle tant son épouse, et le roi des méduses qui s’est épris de la belle humaine, s’affronteront dans un duel sans merci qui mettra en danger leurs royaumes respectifs.

 

3 avis

karine
Je n'aime déjà pas le dessin ni les couleurs de Ségur... Je partais avec un handicap! Il n'y a que le visage de Lénée qui trouve grâce à mes yeux... Quant à l'histoire peut être est ce parce que c'est l'adaptation d'une nouvelle mais il y a des détails qui m'échappent... J'ai pas tout compris et ce que j'ai compris ne me plaît pas ...
Ben, voilà quand j'aime pas: j'aime pas...
oslonovitch
Après la lecture de cet album, je suis conforté dans deux idées (ce qui n'est déjà pas mal hein, faut toujours essayer de garder le positif ) :
- 1) Thierry Ségur est vraiment un crayonneux talentueux, inspiré, bref c'est aussi beau que dans Légende des contrées oubliées, ce qui n'est pas peu dire.
- 2) Sans scénario, même un très bon crayonneux ne peut faire une très bonne BD.

Parce que franchement ce scénario est très très laborieux. J'ai plusieurs fois du revenir en arrière pour vérifier si j'avais bien compris et passé le deuxième tiers j'ai du me forcer pour lire les phylactères tellement je les trouvais indigestes. C'est confus, lent, et le découpage est tellement haché que je n'ai jamais pu entrer dans l'histoire pour m'en imprégner.
Pourtant il y avait sujet à faire quelque chose : c'est poétique, certains personnages sont bien pensés...
Et puis avec le dessin de Ségur, il devient facile de transformer une belle planche en splendeur. Car avec un crayonneux qui est capable de rendre jolie une scène macabre de noyées...

Mais voilà, ce scénario et ce découpage gâchent tout, il ne reste donc plus qu'à admirer les planches et puis c'est tout...
pierig
Laborieux... j'ai dû m'y reprendre à moult reprises pour finir cet album de 70 pages! Cette adaptation d'une nouvelle de Pierre Bettencourt, qui raconte la quête tragique de deux rois pour conquérir le coeur d'une belle jeune roturière, part d'une idée originale qui aurait sans doute pu donner quelque chose de fameux. Mais voila, même si le trait particulier de Ségur est reconnaissable entre mille, je le trouve moins réussi que dans "Légendes des contrées oubliées". Pourtant, sa palette de couleurs est assez impressionnante mais l'ambiance qui s'en dégage ne me convainc qu'a moitié. Ajoutez à cela un scénario assez décousu avec des dialogues poussifs et inintéressants qui contribuent à rendre cette bd hermétique et vous obtenez cette bd d'un genre unique mais franchement dispensable à la lecture.

Plus encore que le dessin, il faudra vous habituer au scénario pour apprécier cette bd. Ce ne fut pas mon cas, dommage...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin