créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par Cellophane
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

ďż˝ Delcourt

compl�tez cette fiche
Rural !
Sc�narioDavodeau Etienne
DessinDavodeau Etienne
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2001
EditeurDelcourt
CollectionEncrages
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

C'est l'histoire d'un coin tranquille à la campagne. Un couple achève d'y retaper une vieille bâtisse devenue en dix ans de travaux une agréable maison. Un peu plus loin, trois jeunes paysans, convaincus qu'une autre agriculture est possible, tentent le pari du bio. Tout va bien, jusqu'au jour où la nouvelle tombe : le tracé d'une future autoroute passe ici-même. Durant une année entière, Étienne Davodeau a suvi ces gens crayon en main, a mené son enquête sur les origines de cette décision absurde et ses répercussions dramatiques sur la vie d'une région.

 

7 avis

bens
On savait Etienne Davodeau très bon pour saisir et retranscrire les diffĂ©rents comportements humains dans ses fictions. Et lorsque Davodeau se met au reportage (que l’on trouvera pour l’occasion malheureusement trop peu utilisĂ© en BD), finalement on ne se retrouve pas si surpris de tomber sur une BD exceptionnelle.

Et mĂŞme si on est le plus citadin des citadins, mĂŞme si on est loin, très loin de ces problèmes, on ne peut que s’intĂ©resser Ă  l’exploitation agricole bio de ces 3 paysans. Mais malheureusement un vieux dĂ©mon rĂ©apparaĂ®t : l’autoroute, monstre tentaculaire qui Ă©tend ses ramifications, encore et toujours...

En conclusion je dirais que Rural ! c’est de la BD bio, Ă  consommer sans modĂ©ration.
Et puis si vous hĂ©sitez encore, dites vous que c’est l’unique BD prĂ©facĂ©e par ce très cher JosĂ© BovĂ©... :-)
nyl
Je me suis plongée dans Rural sceptique. Je ne sais pas pourquoi, mais sceptique. Puis au fil de ma lecture, je me suis attachée à ce bouquin qui raconte la vie des gens, qui dénonce les cauchemars des inégalités.
Ce bouquin se veut peut-être un livre militant de l'agriculture bio, militant de la conservation de notre patrimoine naturel... personnellement j'y ai vu un bouquin d'amitié. Etienne Davodeau nous dévoile les liens qu'il a créé avec ces gens auxquels moi aussi je me suis attachée petit à petit. Eux nous dévoilent leur histoire, leurs ressentis,leurs petits secrets personnels et professionnels.
C'est un bouquin qui m'a fait grandir, qui m'a appris beaucoup de choses, et justement parce qu'avant tout c'est un bouquin sur des gens passionnés.
Fufu
Comment parler à la fois de l'agriculture bio et des méthodes de développement d'infrastructures en campagne ?
C'est ce difficile défi qu'a relever avec brio Etienne Davodeau dans cet excellent reportage BD réalisé sur 12 mois.
"Rural !" n'est pas un pamphlet écolo, ni un tract anti-mondialisation. C'est "tout simplement" un livre intelligent fait pour permettre de s'exprimer des individus d'horizon différent sur une réalité véritable.

Il y a deux thèmes à cet album, lesquels ne sont ni totalement liés, ni complètement séparés. Leur rapport est avant tout géographique : les acteurs et témoins (qui existent vraiment) vivent dans une même région, le Layon (en Anjou), dont la Culture agricole et naturelle est forte. Il ne faut pas vivre ou même connaître cet endroit pour apprécier ce livre, il suffit d'accepter la complète subjectivité de l'auteur qui nous offre ici des histoires réelles sans la moindre trace de fiction.
Un reportage d'une grande qualité.
Herbv
Attention, BD à lire absolument. Nous vivons avec l'auteur pendant plus d'un an au sein d'une ferme bénéficiant du label bio. Il s'agit d'une sorte de documentaire dessiné sur la vie d'agriculteurs aimant sincèrement leur métier, avec en fond la construction d'une autoroute dans le Centre-Ouest de la France qui va venir perturber leur vie (et bouleverser celles d'autres personnes) et qui sert de fil conducteur à cette oeuvre. Nous suivons donc les événements marquants de la vie d'une exploitation agricole Bio apprenant ainsi quelles sont les contraintes, les avantages et les inconvénients d'une telle forme d'agriculture, mais aussi le combat de certaines personnes s'opposant à la construction de cette autoroute. L'auteur prend clairement et volontairement parti et décide ainsi de donner la parole à des personnes de façon construite, développée, bien loin de la simplification des médias traditionnels. Une lecture extrêmement instructive pour avoir un autre point de vue et ainsi de mieux comprendre que les choses ne sont jamais simples.
jean loup
Le récit commence dans l'urgence. On voit un olibrius se ruer hors de chez lui, enfiler sa botte sur le perron, sauter dans sa voiture et foncer à travers champ. On découvre ensuite que l'olibrius en question, c'est Etienne Davodeau, l'auteur du livre. Et s'il est si pressé, c'est tout simplement parce qu'il a été prévenu qu'une vache allait mettre bas. Davodeau n'est pourtant ni vétérinaire ni agriculteur : il est un simple observateur de la vie quotidienne de trois paysans qui ont accepté d'être suivis pendant un an. "Rural !" n'est donc pas une fiction : Davodeau raconte le réel. Ces trois paysans qui ont choisi de faire de la production laitière bio. Ce couple qui a retapé sa maison pendant ces années pour apprendre finalement qu'une nouvelle autoroute allait passer dans leur jardin. Ces petites mesquineries et ces grandes injustices qui expliquent le tracé de ladite autoroute, pour le moins étrangement sinueux.
Ce sont tous ces petits détails, ces morceaux de vie, drôles ou déchirants, que Davodeau retranscrit. Avec un réel talent, il explore une contrée quasiment inexplorée de la bande dessinée : celle du reportage. Oh, certes, "Rural !" se vendra sans doute beaucoup moins bien que le dernier Michel Vaillant, mais son intérêt pour le lecteur est tellement incomparable que cela en devient gênant pour Graton... La préface de José Bové souligne le caractère particulier de cette bande dessinée, engagée dans la lutte pour une agriculture raisonnée sans tomber dans la propagande : il vaudrait mieux parler de simple bon sens, voire de civisme. Ce dont vous ferez preuve en achetant cette bande dessinée originale et réussie.
Nirvanael
Rural !, en voilà une oeuvre qu'elle est forte ! Qu'elle démontre des choses et nous donne l'impression d'avoir partagé des vies, découvert des environnements. L'auteur a passé plus d'un an avec ceux qu'il décrit dans son ouvrage ; nous sommes ici en plein reportage dessiné, même si cela est plus un vrai livre qu'un simple papier.
Nous sommes dans l'exploitation "BIO" de trois paysans, ils sont parvenus à obtenir ce titre, mais voilà, l'autoroute qui est prévue depuis belle lurette, qui doit passer de l'autre côté du village, passe finalement en plein sur leur exploitation.
Nous y suivons "l'affaire".
Plus d'un an de vie "rurale".
Et nous y découvrons des convictions, des combats, des défaites et des espérances.
Un très beau livre.
BobLeBricoleur
Rural c'est tout d'abord l'histoire de 3 jeunes agriculteurs motivés et idéalistes qui ont décidé de produire bio. Rural c'est aussi l'histoire d'une famille qui a décidé de vivre à la campagne et d'y retaper une maison pour y couler des jours tranquilles. Rural c'est enfin l'histoire d'une autoroute qui a décidé de traverser l'exploitation des uns et la maison des autres.
Vous l'aurez compris, rural n'est pas une BD ordinaire mais bel et bien un reportage avec une tentative d'objectivité dans le propos. Etienne Davodeau nous fait partager le quotidien de ces agriculteurs à la manière d'un reportage de France 3 Indre et Loire mais, contrairement à la chaîne publique, l'œuvre du bédéaste donne une terrible envie de partager la vie de ces 3 larrons au contact direct avec une nature exploitée mais respectée.
Ce n'est que progressivement que l'auteur insinue un certain malaise que non seulement l'on comprend, mais aussi que très vite l'on partage. Malaise qui finit par se transformer au fil des pages en véritable dégoût pour l'autoroute et les services publiques.
Graphiquement, c'est du Davodeau, donc un dessin très propre et très lisible, des plans et une mise en page (trop) conventionnels, et surtout des textes qui sonnent juste.
Une oeuvre intelligente, intéressante et touchante que je vous conseille sans hésiter.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin