créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Pilote
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Indy
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Le grand départ
Scénariode Crécy Nicolas
Dessinde Crécy Nicolas
CouleursWalter (Pezzali)
Année2006
EditeurDupuis
CollectionExpresso
SérieSalvatore, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

Qu'importe le problème, il suffit d'une solution. Et pour Salvatore, la solution réside simplement dans un adaptateur de Bentley, indispensable au bon fonctionnement de sa "julimobile". Internet pourvoyant à peu près tout ce que l'on peut désirer, ses recherches l'emmènent au vernissage d'une élégante galerie parisienne. Un adaptateur peint en rose y est en effet exposé, pièce maitresse de l'artiste, la vachette en mal d'amour. Reste à s'en emparer...

Pendant que Salvatore élabore un de ses plans minutieux, Amandine, la cochonne, se réveille dans une maternité, 12 porcelets prématurés accrochés à ses mamelles. Le treizième ? Disparu lors du crash ! Pour le retrouver, Amandine s'échappe de l'hopital, parcourt tout Paris (toujours entourée de sa copieuse descendance) pour retrouver sa voiture, combat les fonctionnaires zélés de la fourrière, et passe sur eux sa mauvaise humeur avec une joie bonhomme. Elle ne voit pas grand-chose, Amandine, la cochonne myope comme une taupe. Or, son petit est toujours à Paris, tombé dans les milieux interlopes de la capitale.

 

1 avis

alban
C’est un Salvatore prêt à beaucoup de choses pour atteindre son rêve amoureux que nous découvrons dans cet album … quoiqu’en avançant, on peut se poser la question de savoir si Salvatore nous a bien dit la vérité sur cette relation … mais là n’est pas la question pour le moment.
Nous avions découvert un gentil petit voleur dans le premier album et cette fois ci c’est un chien capable d’aller beaucoup plus loin qui nous est présenté, et encore heureusement que cette fois ci nous avons un « témoin » pour nous conter la réalité des faits… Nicolas de Crécy sait distiller à doses homéopathiques les différents éléments de son histoire, ses héros ne vivent que par leur égocentrisme et leurs obsessions mais ils sont attachants car proches de notre côté sombre. Amandine qui nous était présentée comme une mère modèle à la recherche de son enfant perdu se laisse dévorer par sa recherche et semble incapable d’assumer l’existence du reste de sa progéniture.
Nicolas de Crécy joue toujours avec cette voix off qui nous guide avec intelligence vers la suite.
Un régal…
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin