| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Rohagus


par Cellophane
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kana

complétez cette fiche
Tome 8
ScénarioOno Natsume
DessinOno Natsume
CouleursNoir et Blanc
Année2011
EditeurKana
CollectionBig Kana
SérieGoyô, tome 8
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [détail]

Masanosuke donne ses derniers conseils de frère aîné à Fuminosuke. Pendant ce temps, une rumeur concernant les Goyô se répand à Edo. Qui a dénoncé les Goyô ? La bande est en proie au doute.

Par ailleurs, Yaichi a été rattrapé par Jin, son ancien aniki, et le yoriki Yagi connaît maintenant son identité. Va-t-il perdre sa place au soleil et ses précieux amis ? Voici le dernier volet des aventures des Goyô.

 

1 avis

herbv
Le temps de la confrontation finale avec ses démons intérieurs est arrivé ! Rattrapé par son passé, Yaichi ne peut plus compter que sur Masa pour retrouver l’espoir de vivre. Il faut dire que ce dernier s’est transformé au contact du brigand et il est prêt à lui rendre tout ce qu’il a reçu. Sauvé d’une vie médiocre et vraisemblablement courte, le rônin timide est devenu le nouveau leader des Goyô. Cependant, cela suffira-t-il pour sauver Yaichi du sens du devoir du Yoriki Yagi qui a réussit à découvrir les différentes identités, présente et passées, du chef des kidnappeurs d’Edo ? Et n’oublions pas que la vengeance des anciens membres de la bande de Bakudo est toujours en cours...

C’est avec un épais huitième volume de 270 pages que Natsume Ono conclue son histoire atypique de samouraïs et de brigands au grand cœur. Il est impossible de ne pas être touché par la fin poignante et par le sacrifice fait par chacun des protagonistes. L’auteure a su garder la ligne de son récit jusqu’à sa conclusion pour notre plus grand plaisir. Tout au plus, nous pouvons regretter que le tome tourne pratiquement entièrement autour de Masa, Yaichi et Yagi. Dommage qu’un neuvième volume n’ait pas existé pour permettre un plus grand développement du cheminement intérieur des autres membres de la bande des Goyô. Après tout, eux aussi sacrifient leur vie présente pour sauver Yaichi. Quoi qu’il en soit, Goyô s’achève donc de façon tout à fait satisfaisante, chose assez rare dans le domaine du manga, ce qui confirme tout le talent de conteuse de la mangaka. Dommage que ses œuvres se vendent si mal en France, ce qui ôte tout espoir d’en lire dans un futur plus ou moins éloigné.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin