| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Cellophane
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Taïfu Comics

complétez cette fiche
Monday - Thursday
ScénarioTachiban Venio
DessinTakarai Rihito
CouleursNoir et Blanc
Année2010
EditeurTaïfu Comics
CollectionYaoi
SérieSeven Days, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

Tu veux sortir avec moi, Seryô ?
Lundi matin devant le portail du lycée, Yuzuru Shino, élève de
terminale, s’adresse à Tôji Seryô de deux ans son cadet. Ce dernier est
réputé pour accepter de sortir avec la fille qui
lui demande, en début de semaine, mais qui stoppe toujours la relation
le week-end venu.
C’est donc un peu par jeu et par provocation que Shino lui fait cette
proposition, marquant le début d’une troublante semaine pour les deux
garçons…

 

1 avis

herbv
Tôji Seryô, lycéen en seconde, essaye de trouver l'amour en employant une technique originale. Il accepte de sortir avec n'importe quelle fille qui lui en fera la demande en début de semaine et il se donne une semaine pour tomber amoureux. Jusqu'ici, nulle n'a réussi à vraiment rester dans son cœur. Yuzuku Shino, alors qu'il est très populaire auprès de la gent féminine du lycée, est en plein questionnement sur ce qui fait qu'on éprouve du sentiment pour une personne, croise par hasard Seryô et lui en fait la demande sur un coup de tête. Étrangement, ce dernier accepte et c'est le début d'une relation maladroite, pleine de doutes qui a une semaine pour s'épanouir.

Seven Days est une courte série en deux tomes de deux auteur(e?)s relativement débutant(e?)s et cela se sent. On aimerait se passionner pour la romance entre Shino et Seryo mais le récit est vraiment à l'image des deux personnages principaux : mou ! Raconter une histoire où il ne se passe rien et où ça ne fait que discuter demande beaucoup de talent si on veut pouvoir maintenir l'intérêt de son lectorat. Alors, certes, on apprécie d'avoir un boys love qui sort des sentiers battus mais si c'est pour s'ennuyer au bout du deuxième chapitre, autant passer à autre chose. Et, Malheureusement, ce n'est pas le dessin qui va sauver ce volume tant il est rapidement insupportable de voir des têtes aussi petites sur des cous aussi longs.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin