créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Denoël

complétez cette fiche
Une si jolie petite guerre - Saïgon 1961-63
ScénarioTruong Marcelino
DessinTruong Marcelino
CouleursTruong Marcelino
Année2012
EditeurDenoël
SérieMarcelino Truong, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
Récit autobiographique sur la jeunesse de l'auteur, franco-vietnamien, lors des 3 années qu'il a passées à Saïgon entre la fin de la guerre d'Indochine et l'entrée en masse des USA dans la guerre du Vietnam. On y découvre de purs souvenirs d'enfance avec l'originalité de leur cadre historique et une vision de l'intérieur de ce que les civils de Saïgon pouvaient vivre pendant que s'affrontaient Viet-Congs et armée de la République du Vietnam, soutenus encore timidement par les Américains. A cela s'ajoute une situation familiale un peu particulière pour le héros, avec son père diplomate pour le gouvernement vietnamien, et sa mère femme au foyer française souffrant de troubles maniaco-dépressifs légers.

C'est une BD instructive et plutôt agréable.
Le dessin est sympathique, avec un encrage épais et élégant. J'ai trouvé au graphisme parfois quelques accents de celui de Loustal, notamment dans les grands dessins en une planche et leur colorisation, et d'autres fois un peu de celui de Juillard par la clarté de sa ligne.
L'histoire est intéressante. Malgré mes cours d'Histoire, j'avais une vision très vague de cette période entre la guerre d'Indochine et le plus fort de la guerre du Vietnam. Et comme le fait remarquer l'auteur, le sens de l'Histoire et la communication américaine ont véritablement fait oublier qu'avant d'être un conflit entre Américains et Nord-Vietnamiens, c'était surtout un conflit entre Sud-Vietnamiens et Nord-Vietnamiens pour deux visions de la politique qui s'opposaient et que l'un cherchait à imposer à l'autre. Et si les deux camps n'étaient pas tout blanc ou tout noir, l'implication américaine a souvent eu des effets désastreux, de même que le comportement du gouvernement sud-vietnamien alors en place, la « Diệmocratie ».

La lecture est enrichissante. Mais le rythme est un peu lent et il peut parfois peiner à vraiment captiver le lecteur. J'ai quand même appris pas mal de choses : c'est un album que je conseillerais pour mieux comprendre la situation à l'époque.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin