| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Ankama

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioKaneko Atsushi
DessinKaneko Atsushi
CouleursNoir et Blanc
Année2011
EditeurAnkama
CollectionKuri
SérieSoil, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 ...
Bullenote [détail]

La ville de Soil, d’ordinaire plutôt calme, se réveille ce matin-là très agitée : une famille sans problème a soudainement disparu ! Cette petite banlieue résidentielle est sous le choc. Deux détectives, Yokoi et Onoda, sont alors dépêchés sur les lieux, chargés de trouver le fin mot de l’histoire. Mais cette enquête qui paraît banale, au premier abord, va rapidement tourner à l’énigme mortelle pour ces deux policiers… Car dans cette ville trompe-l’œil, rien n’est tel qu’il paraît ! Et quand la façade s’effrite, le décor ambiant n’est pas beau à voir !

 

1 avis

herbv
Le capitaine Yokoi et son adjointe, la lieutenant Onoda, continue leur enquête sur la disparition de la famille Suzushiro. C’est ainsi qu’ils mettent à jour petit à petit la bassesse des femmes au foyer de la ville de Soil. Surtout, ils découvrent petit à petit les crimes et délits commis sous le couvert de la normalité d’une ville nouvelle de province. Comme le disait le capitaine : « le calme règne encore mais il risque d’y avoir du bruit ». Il ne pensait pas si bien dire : meurtre, pédophilie, viol, incendie criminel, harcèlements et escroquerie pyramidale se révèlent au grand jour les uns après les autres.

Le deuxième tome de Soil confirme tout le bien que l’on pouvait penser du premier opus. L’auteur, Katsuki Kaneko, réussit à faire monter la pression et son récit s’enfonce dans la noirceur des secrets et des non-dits. L’hypocrisie des habitants de la ville de Soil est mise en évidence tout au long des 240 pages par la franchise provocatrice du capitaine Yokoi. Cependant, le comportement de ce dernier, comme celui de ses subordonnés, n’est pas exempt de tout reproche et il est impossible de ne pas se demander quelles sont les névroses cachées derrière de telle façon d’agir.

Incontestablement, dans cette histoire, tout le monde est « affreux, sale et méchant ». Il est plus qu’agréable de lire une œuvre aussi politiquement incorrecte et il faut remercier une nouvelle fois Ankama d’avoir décidé d’éditer Soil, surtout d’une façon aussi réussie, malgré le risque commercial indéniable, sachant que les titres engagés trouvent difficilement leur public. Néanmoins, un tel choix permet à l’éditeur nordiste de se faire remarquer favorablement parmi la multitude des sorties. Voilà un titre qui mérite de s’intéresser aux bandes dessinées francophones du catalogue « manga » d'Ankama.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin