| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par Rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
L'Homme qui ne voulait pas mourir
ScénarioMorvan Jean-David
DessinMunuera José Luis
CouleursLerolle Christian
Année2005
EditeurDupuis
SérieSpirou et Fantasio, tome 48
autres tomes... 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 ...
Bullenote [détail]

Une bâtisse délabrée, perdue en pleine campagne. Déserte? Pas tant que ça! Trois personnages vont s'y retrouver pour une réunion de famille particulièrement orageuse.

Il y a d'abord LE VIEUX : l'oncle TANZAFIO, propriétaire des lieux, que tout le monde croyait mort depuis une éternité. Or ce vieil aventurier à l'âge plus que canonique a fait une découverte fantastique : il a trouvé, lors d'un voyage au Guaracha, une source de jouvence qui lui assure ni plus ni moins que la vie éternelle! Et il revient chez lui justement pour récupérer le plan menant à cette source de jouvence.

Il y a ensuite LE BON : FANTASIO, neveu du précédent et ami de Spirou, qui passe de temps en temps par là pour veiller à l'entretien de la vieille maison.

Il y a enfin LE TRUAND : ZANTAFIO, cousin du précédent, qui fuyant les représailles de la mafia russe s'est réfugié dans la maison de son vieil oncle avec ses deux gardes du corps. Et qui va très vite s'emparer du précieux parchemin lui permettant d'atteindre la source miraculeuse. Une course-poursuite démarre alors! Appelés en renfort, Spirou et Spip vont évidemment accompagner Fantasio et son oncle sur les traces du peu scrupuleux Zantafio jusqu'au fin fond de la jungle sud-américaine.

 

1 avis

Nikos
Deuxième Spirou pour Munuera & Morvan... Après un "Paris sous Seine" qui a laissé perplexe (j'y ai néanmoins mis la note maximale pour remonter la moyenne de cet album enterré par ceux qui auraient directement souhaité un Spirou du niveau de Franquin), j'accorde à "L'homme qui ne voulait pas mourir" la mention "coup de coeur" !

Un Spirou dont l'histoire a droit à 54 planches pour bien se développer, c'est déjà un bon point. Les références aux différents papas de Spirou (Rob-Vel, Tome & Janry et bien entendu Franquin) sont nombreuses, dès le début de l'histoire, mais ne donnent absolument pas une impression de lourdeur.

L'intrigue est basée sur la suite du mythique "Spirou et les héritiers". On voit apparaître l'oncle Tanzafio, sympathique personnage. Les courses-poursuites avec Zantafio sont nombreuses. L'histoire est prenante et jusqu'à l'avant-dernière planche, je n'ai pas réussi à deviner comment le scénariste allait s'en sortir ! Mais il le fait très bien, avec beaucoup d'humour !

Parlons-en, de l'humour... Certains en reprochaient l'absence dans "Paris sous Seine" (bien que ces mêmes personnes encensaient le très noir "Machine qui rêve", qui selon moi est tout sauf un Spirou). Malgré la rapidité de l'action dans ce tome 48, l'humour est bel est bien là, grâce aux répliques d'un Spip comme je l'aime, ou encore avec les deux acolytes de Zantafio, qui pour moi symbolisent le retour des "méchants" qui font rire le lecteur, comme bien souvent dans les séries de "l'âge d'or de l'école de Marcinelle". Quant aux décors, dans la jungle du Guaracha, ils sont magnifiques.

Munuera a fait d'énormes progrès depuis le début de sa reprise de Spirou et Fantasio, Morvan aussi, ce qui laisse, après ce tome 48, envisager de nombreux moments de plaisir à lire les futures aventures de nos deux héros favoris...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin