| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Mael
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Spirou - Pacific Palace
ScénarioDurieux Christian
DessinDurieux Christian
CouleursDurieux Christian
Année2021
EditeurDupuis
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
Pacific Palace, comme son nom l'indique, se déroule dans un hôtel de luxe. Il s'agit en réalité d'une histoire complète en huis-clos au ton assez surprenant.
Spirou travaille comme groom dans ce palace et vient d'y faire embaucher Fantasio depuis que celui-ci a été viré du journal Le Moustique. Forcément, ce dernier n'est guère compétent dans le rôle de groom en lui-même. Et pourtant ce sont bien Spirou et lui qui se retrouvent réquisitionnés pour rejoindre la minuscule équipe de membres du personnel qui restera sur place lorsque celui-ci sera totalement vidé pour accueillir un invité très spécial : un ancien dictateur en fuite venu chercher refuge en France. C'est ainsi que moins d'une dizaine de personnes vont se retrouver cloîtrés dans l'hôtel durant quelques jours à l'atmosphère étrange et intrigante. Et parmi elles, la fille du dictateur dont Spirou va tomber amoureux au premier regard.

Graphiquement, c'est un album très élégant.
La couverture, avec sa dominante bleue, sa composition et sa piscine Arts Déco, est fascinante. Les planches elles-mêmes tranchent moins par leur colorisation et leur impact visuel mais le trait est très propre et là encore la mise en page est pleine de classe et parfaitement fluide. Les personnages sont réussis également, à l'exception de Fantasio dont le visage de vieux gamin égocentrique et acariâtre me rebute et contribue à rendre le sujet presque détestable par moment.

Le scénario est une drôle d'histoire qui ne ressemble que très peu aux aventures classiques de Spirou et Fantasio. On y retrouve certes le rôle traditionnel de groom de Spirou et celui-ci de journaliste fouineur de Fantasio, mais tout le ton de l'histoire leur semble assez étranger.
Il y a certes un peu du Journal d'un Ingénu d'Emile Bravo dans ce récit où un groom Spirou et un journaliste Fantasio croisent la grande Histoire (même si fictive dans le cas présent) dans les couleurs d'un hôtel. Il y a aussi du Grand Budapest Hotel dans ce palace et dans son directeur qui représente l'élégante mémoire des lieux et de son mystérieux passé.
Mais il y a aussi toute une drôle d'ambiance, entre espionnage et secrets d'alcôves, tout au long d'un album attentiste où les protagonistes évoluent en milieu clos, presque coupé du monde réel, et tandis que le lecteur se demande bien où cela va le mener. Sans parler de cette romance en demi-teinte entre Spirou et la mystérieuse fille du dictateur. Tout cela parait très éloigné de l'esprit du Spirou auquel sont habitués les anciens amateurs de ses aventures, au sens strict du terme.
En outre, la fin très douce amère et son orientation realpolitik contrastent là encore avec ce à quoi on pourrait s'attendre de nos deux héros.

Honnêtement, c'est une bonne histoire mais il ne faut pas y chercher une aventure de Spirou et Fantasio. C'est un esprit différent et un rythme beaucoup plus lent et contemplatif. Et au final, le directeur de l'hôtel me parait davantage le vrai héros de l'histoire que les deux jeunes aventuriers.
J'aime l'atmosphère qui se dégage de cette BD, tant par son visuel que par sa narration et le cœur de son intrigue, mais je n'y aurais pas forcément vu la place pour Spirou et Fantasio.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin