crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par pikipu
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

L'Association

compl�tez cette fiche
Le sultan de Vénus et autres moëlles d'invertébrés
Ann�e2003
EditeurL'Association
CollectionCiboulette
S�rieOne-shot !
Bullenote [d�tail]

- Comment j'ai rencontré Matti Hagelberg , [Récit complet], Doucet Julie (SD)
- Matti Hagelberg rencontre la mort, [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
Matti H. prend congé de Matti H., Lapin n°14 (Lapin #14) [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
- Les colons de Mars, [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
- Bienvenue à Clark Quinte world , [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
- Les tuyaux d'échappement de Mécanoville, [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
- Clark Quinte amoureux, [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
- Les rues sanglantes, [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
- Noël à Colditz, [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
Station spatiale UFO, La Monstrueuse N°3 (La Monstrueuse #3) [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
- Atom Tom chasseur, [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
- Nouvelle rencontre de Matti Hagelberg avec la mort, [Récit complet], Hagelberg Matti (SD)
- Le strip le plus amusant du monde, [Strips], Hagelberg Matti (SD)
- Notre homme dans le discours, [Récit à Suivre - Début], Hagelberg Matti (SD)
- Encart sur la décrépitude, [Récit complet], Ala-Harja Riikka (S), Hagelberg Matti (D)
- Notre homme dans le discours, [Récit à Suivre - Fin], Hagelberg Matti (SD)
D : Dessin S : Sc�nario

Autre publication:

The big UFO Station dans La Monstrueuse N°3 (La Monstrueuse #3)

 

1 avis

oslonovitch
Dans la droite ligne de ce que l'Association avait déjà traduit de Hagelberg et de son comix personnel, ce "Sultan de Vénus" m'a semblé supérieur. Au delà de toute critique narrative ou artistique, c'est tout simplement parce que le récit semble ici plus construit, mieux défini. De même les encarts sur négatif qui apparaissent à l'intérieur des planches pour proposer un deuxième niveau de lecture (ou plutôt une deuxième histoire), s'ils ne sont toujours pas à propos, m'ont plus parlé que dans "Holmenkollen". L'ambiance, les références et les allusions sont exactement les mêmes que dans ce dernier album avec toujours un gros rôle pour les nounours, les mutants, le père noël et ses lutins. Il ne faut pas oublier de mentionner l'incroyable Clarke Quinte, sorte de projection mentale du super héros que pourrait être le narrateur, Hagelberg lui-même.

En s'appuyant toujours sur ce dessin chargé et regorgeant de détails inattendus, "Le sultan de Vénus" nous propose un long récit délirant, caustique et plein d'humour dans lequel on se plait à se perdre.
L'humour est bien un pan important des récits de l'auteur et il ne cesse de l'alimenter par des dialogues truculents, des phrases narratives toujours bien choisies et des scènes étonnantes. Dans ce joyeux panachage de formes et d'aventures, d'allusions et d'introspection, de délires et d'humour, Dieu, Clark Quinte, Matti Hagelberg, la Mort, le père noël, les Vénusiens et les nounours ne cessent jamais de nous surprendre.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin