créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par thierry
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© La Boîte à Bulles

complétez cette fiche
Partition à quatre mains
ScénarioRioult Vincent
DessinRioult Vincent
CouleursRioult Vincent
Année2005
EditeurLa Boîte à Bulles
CollectionChamp de force
SérieSuper Coincoin, tome 1
autres tomes1 | 2
Bullenote [détail]

La journée, Thibaud Quouac, canard de son état, est le patron d’une petite start-up qui a pas mal de succès grâce à « Pops mag online », son magasine online qui surfe sur la vague people. Il a trois employés, Églantine Houris, une souris bosseuse, Émilie Rounad, une renarde un peu pin-up et Olivier Dapant, un Panda sans manières au caractère cynique. Mais dès que Thibaud s’endort, il se dédouble en Super Coincoin, un canard baraqué et masqué, qui se pique de faire régner l’ordre et la justice sur la ville. Mais qui parfois, pris de bouffées de violence, commet plus de dégâts qu’il n’en évite. Le corps de Thibaud, lui, reste endormi…

 

1 avis

herbv
La série Super Coincoin nous propose les aventures de Thibaud Quouac, jeune chef de start-up Internet, justicier masqué à ses heures perdues. La première chose qui frappe le lecteur, c'est que l'album est du typique "franco-belge", c'est à dire en couleur, en 32 pages avec une couverture cartonnée. Voilà qui n'est pas (encore) habituel chez La boite à bulle et pouvait laisser craindre que ce premier tome n'allait pas échapper aux défauts habituels de ce format (difficulté de bien développer l'histoire et les personnages, périodicité trop faible). Autant vous le dire de suite, le premier écueil est parfaitement évité et le second devrait l'être si le tome 2 sort bien en juin comme annoncé.

Ensuite, ne vous attendez pas à suivre les aventures d'un super héros sans peur et sans reproche en collant moule-burnes. Super Coincoin n'est pas si super que cela, comme on s'en aperçoit dès les premières planches, et il porte un pantalon un peu pat'd'eph' qui n'est pas des plus seyant. Ensuite, il n'a pas de super méchants à combattre, seulement des gens "normaux". D'ailleurs, la série plante rapidement le décor et ne perd pas de temps, on n'est pas dans un manga. De plus, lecture au second degré et réflexion sont au programme (même si on y trouvera une excellente lecture de divertissement pour ceux qui le voudront).

En effet, Vincent Rioult a décidé de nous raconter une aventure de super héros qui a une "vraie" vie parfaitement ancrée dans la réalité d'aujourd'hui et qui a des problèmes pour atteindre ses objectifs de vengeur masqué. C'est qu'il n'est pas si simple de faire régner la justice quand l'injustice et l'horreur sont tapies en chacun d'entre nous, aussi bien chez les bourreaux que chez les victimes. Mais le principal est de s'en rendre compte, n'est-ce pas ?

On appréciera tout particulièrement les tranches de vies de Thibaud Quouac, simple jeune chef d'entreprise, qui sonnent de façon très juste ainsi que ses questionnements lorsqu'il réalise qu'il se transforme en Super Coincoin lorsqu'il s'endors. Et on appréciera aussi qu'en seulement 32 pages, l'auteur réussit à planter le décor, à présenter en profondeur le personnage principal et nous raconter une histoire prenante. En tout cas, le tome 1 se termine sur un cliffanger des plus réussit et nous laisse en haleine. Vivement la suite de cette série chaudement recommandée.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin