| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Gilles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Éditions du Phylactère

complétez cette fiche
Numéro 2
Date00 1985
EditeurÉditions du Phylactère
SérieTchiize (Bis), numéro 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Bullenote [détail]

- [Couverture], Dupras Pierre (D)
- P3. Edito exquis, [Rédactionnel], Fournier Pierre (S)
- P3. [Sommaire]
- P4. [Gag], Al Flag (SD)
- P5. Absub, [Gag], Sauer (SD)
- P6. [Récit complet], Brouillet Serge (SD)
- P10. [Gag], Nadja (2) (SD)
- P11. Le Rêve fuite ou l’évasion, [Rédactionnel], Bigaouette (S)
- P12. Courrier des lecteurs, [Rédactionnel]
- P13. Danger en Birmanie, une aventure de Chuck Burger, [Récit complet], Fournier Pierre (S), Dupras Martin (D)
- P25. Nouvelles d’Europe/Des albums, [Rédactionnel], Pirate Ponce (S)
- P27. [Pub], Gautreau L. (D)
- P28. [Récit complet], Mainguy B. (S), Bérubé C. (D)
- P30. Depraved Jack, [Récit complet], Doucet Julie (SD)
- P31. Nouvelles d‘ici, [Rédactionnel], Pirate Ponce (S)
- P32. The Dope is note Good, [Strips], Valium Henriette (SD)
- P32. Godzilla, [Strips], Valium Henriette (SD)
- P33. Entrevue, [Gag], Grozœil (SD)
- P34. [Gag], Al Flag (SD)
- P36. [Illustration], Ro (S)
S : Scénario

 

1 avis

Mael
Tchiize a été un feuillet modeste publié par Yves Millet, un passionné de bande dessinée qui a été majeur dans l’histoire de la BD québécoise notamment en dirigeant la librairie mythique Fichtre (repère de fanzines, mais aussi employeur de plusieurs auteurs et autrices au fil des années) ou en publiant le magazine Cocktail, six numéros diffusés en kiosque en 1981-1982. Tchiize bis, créé après ces deux expériences, a plus l’ambition que celui dont il reprend le nom. Millet y publie durant sept numéros la plupart des auteurs les plus intéressants de la province.

Si certains noms paraissent complètement inconnus, il est particulièrement fascinant de découvrir dans ce numéro des pages encore un peu maladroites de Al+Flag, des strips d’Henriette Valium ou une double page mal reproduite et semi-fictionnelle d’une certaine Julie Doucet. En quelques numéros Tchiize bis gagne en qualité formelle et verra ses auteurs fortement évoluer, et la liste s’élargir : le curieux Blonk (qui sera très présent dans le zine dans les années 1980 puis disparaitra, avant de republier un ouvrage en 2014 !), le toujours rageur et superbe Luc Giard, un Guy Delisle encore loin de l’autobiographie, le mystérieux Luis Neves aussi, très présent dans le fanzinat de l’époque mais qui, lui, n’est pas réapparu.

Tchiize bis contient aussi des articles, sur la bande dessinée en général, mais aussi « Des nouvelles d’ici », s’ancrant toujours dans cette valorisation de cette création locale, sans la proclamer supérieure à une autre mais en tentant de lui donner un droit d’existence entre les rouleaux compresseurs du comics anglophone et de la BD franco-belge. Aujourd’hui la BDQ* est de plus en plus reconnue, tout en restant un secteur bien difficile pour les créateurs locaux (la taille du marché s'ajoute aux complexités connues en Europe), cette mise en valeur a commencé avant Tchiize, avec des revues comme CROC, mais ce fanzine est un des points de confluences incontestables de cette histoire.

* La bande dessinée québécoise, enfin voyons...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

album

bordure
coin bordure coin