créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par alban
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Glénat

complétez cette fiche
Thesée et le Minotaure
ScénarioBruneau Clotilde
Dessinde Luca Mauro
Couleursde Cock Elvire
CouvertureVignaux Frédéric
Année2016
EditeurGlénat
CollectionLa Sagesse des Mythes
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

 

1 avis

rohagus
Je parcours les albums de la collection La Sagesse des Mythes avec intérêt car je trouve très louable le fait de vulgariser et mettre en images les grands contes classiques de la Mythologie Grecque. De plus, la réalisation graphique de ces ouvrages est toujours belle.

« Thésée et le Minotaure » est un mythe très connu par ses éléments-clés : le labyrinthe, le minotaure, le fil d'Ariane, la voile noire du roi Egée. Pourtant le détail de son déroulement n'est connu que des érudits. Grâce à cet album, j'ai découvert la jeunesse de Thésée, son parcours jusqu'à Athènes, les manigances de Médée, l'épreuve du Minotaure, l'abandon d'Ariane mais aussi ce qu'il s'est passé ensuite avec Phèdre et Hippolyte le fils de Thésée, épisode que je ne connaissais personnellement pas.

Graphiquement, il n'y a rien à reprocher. Le dessin est beau, réaliste et soigné, et il est doté d'une belle colorisation.
Dans le fond du récit non plus, pas de réel reproche puisque tous les éléments de l'histoire de Thésée sont bien présents et instructifs.
La narration, par contre, n'est pas irréprochable. Il y a un réel souci de rythme.
Déjà, j'ai trouvé gênant les textes narratifs qui étaient plus ou moins décalés par rapport aux images dans l'énumération des dangers que Thésée affronte sur sa route vers Athènes.
Ensuite, le passage dans le labyrinthe ne m'a pas convaincu. En effet, les auteurs ont complètement négligé de donner une réelle envergure à la création de Dédale. Les lieux paraissent ridiculement petits. Cela donne l'impression que durant les quelques secondes que Thésée met pour accrocher son fil à la porte d'entrée, tous les autres sacrifiés ont déjà eu le temps d'arriver au centre du labyrinthe, centre qui ne semble se trouver qu'à un escalier de distance à peine. Cela annihile complètement l'idée même de labyrinthe dont personne ne trouve la sortie. Et à l'inverse, les auteurs consacrent près de 3 pages au combat contre le Minotaure alors qu'il n'a rien de palpitant.
Et ensuite, vient une autre grosse déception : l'épisode entre Phèdre et Hippolyte est expédié en quelques pages à peine, comme si le fait de l'intégrer dans l'album avait été décidé à la dernière minute, comme un trop long épilogue.

L'album est donc valable parce qu'il est bien dessiné et que son contenu est relativement exhaustif et instructif, réussissant à tenir en un unique tome. Hélas, c'est au détriment de l'ambiance et du côté prenant d'un récit qu'on finit par lire dans une certaine indifférence.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin