créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par herbv
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� L'Association

compl�tez cette fiche
Tombe (la veste ?)
Sc�narioKonture Mattt
DessinKonture Mattt
Ann�e1999
EditeurL'Association
CollectionMimolette
S�rieAuto-psy d'un mort-vivant, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Bullenote [d�tail]

 

1 avis

Matt Murdock
Acheté sur un coup de tête, cet album de Mattt Konture édité dans la collection Mimolette de L'Association, est un condensé autobiographique de la vie de Mattt Konture sur la période 98/99. Le ton général est assez sombre, Mattt Konture vient de se séparer de sa compagne, alors qu'ils ont un enfant. Elle s'est trouvé un autre compagnon, et Mattt Konture sombre dans une profonde tristesse et mélancolie. Il se compare à un mort, et ressort son double punk-gothique Ivan-Morve. Dépressif, Konture a du mal à communiquer lorsqu'il se retrouve avec des amis, ou lorsqu'il se décide à aborder des inconnues dans la rue. Seul il se replonge avec une certaine mélancolie dans les enregistrements des groupes folk, grunge, punk pour lesquels il a joué plus jeune, découvre les Wampas, et ère comme une âme en peine dans sa banlieue de Montpellier. Et l'arrivée, dans son appartement, de son ex, de son nouveau compagnon, et de sa fille, va le plonger dans un profond désarroi.

Bref ce n'est pas très joyeux tout ça et Konture se console comme il peut, principalement en livrant ses angoisses, problèmes, moments de déprime dans sa BD. D'où le côté un peu décousu de l'ensemble, puisqu'il s'agit plus de moments pris sur le vif que d'un récit construit. Mais l'ensemble est assez bien foutu, et on se laisse aller à lire avec beaucoup d'intérêt cette BD, qui ne cache pas son côté improvisé, notamment en nous livrant un passage écrit bourré, en revenant d'une soirée. On pourrait croire que l'ensemble est assez impudique, et bien pour ma part, j'ai plutôt eu l'impression de partager une conversation avec Konture, comme si le fait que je lise cet BD lui fasse du bien et l'aide à crever l'abscès sur certains problèmes en s'y mettant à nu.

Enfin les dessins de Konture, très influencés par Crumb, savent restituer parfaitement cette exercice de confession. Le style est tantôt réaliste, puis caricatural, puis sombre et glauque, puis plus tendre (notamment lorsque Konture retrouve sa petite fille). Tout ces changements arrivant au gré des humeurs de l'auteur. Bref un très bonne surprise que cette BD, qui m'a donné envie de lire un peu plus de BD de l'auteur, que je ne connaissais, jusqu'alors, que dans ses collaborations avec L'Association dans Lapin ou Comix 2000.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin