| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Akata

complétez cette fiche
Tome 3
ScénarioHigashimura Akiko
DessinHigashimura Akiko
Année2021
EditeurAkata
SérieTrait pour Trait, tome 3
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Akiko Hayashi est en quatrième année d'école d'arts à Tokyo. Il est plus que temps pour elle de penser à son orientation professionnelle et à sa carrière artistique. Bon avouons-le : l'heureuse friponne a passé toutes ses années d'études supérieures à s'amuser. Ses parents et son ancien professeur de dessin veulent qu'elle devienne professeure d'arts plastiques (ce qui lui laissera le temps de peindre) et qu'elle revienne dans sa ville natale. Cela n'est pas au goût de notre succédané d'artiste qui voudrait rester avec son petit-ami et continuer à ne rien faire de sérieux. Pourtant, toutes les choses ont une fin, même les meilleures...

L’antépénultième tome de la série nous montre le délicat passage de la vie insouciante d'étudiante à celle, déprimante, d'adulte devant subvenir à ses besoins. Avec toujours la même autodérision, Akiko Higashimura revient sur la période où elle est devenue auteure de BD professionnelle. Surtout, elle narre les différents événements qui lui ont permis de réaliser son rêve d'enfance, rêve qu'elle avait complètement perdu de vue durant ses études en école d'arts. Il en résulte un témoignage tout à fait intéressant, avec un personnage principal qui devient plus sympathique car moins égocentrique.

Lorsqu'on lit en parallèle la série Demande à Modigliani !, il est frappant de réaliser à quel point les études d'arts mènent rarement à une carrière d'artiste. Et encore, la notion étant plus étendue au Japon, il y a plus de possibilités de débouchés professionnels. Dans la peinture, ce manque de débouché se combine aux coûts importants de la réalisation d'une peinture, entre l'achat de la toile et celui des tubes de couleurs, sans oublier le temps nécessaire à la réalisation de l’œuvre. Artiste à succès, ça se mérite ! Mangaka à succès aussi, mais cela fera l'objet des deux dernières tomes, sans nul doute...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin