| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par MR_Claude
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Casterman

complétez cette fiche
L'Arpenteur
ScénarioLegrand Benjamin
DessinRochette Jean-Marc
Année1999
EditeurCasterman
SérieTransperceneige, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4
Bullenote [détail]

 

1 avis

malo
Parue 15 ans après le premier tome scénarisé par Jacques Lob, cette "sequel" réussit le tour de force de surpasser l'original. On retrouve tous les ingredients présents dans ce qui est désormais le tome 1 de la série: un train roulant dans un monde figé par ce qu'on suppose être un hivers nucléaire, une société extremement hiérarchisée et régulée par cette vie dans un univers clos.
L'univers décrit par Jacques Lob dans le Transperceneige original, était un peu caricatural et l'album, s' il conserve un charme indéniable, fait un peu daté aujourd'hui. Benjamin Legrand (écrivain d'une poignée de polars, scénariste pour le cinéma) tout en respectant l'univers en place, se charge de lui redonner un coup de jeune. Le repreneur de la série a d'avantage détaillé les rouages et mécanismes régissant la vie sur ce train: les rapports entre les diverses castes, les sectes etc... on entre plus profondément dans l'univers du Transperceneige.
L'histoire raconte donc la rencontre entre Puig, l'arpenteur et Val, créatrice d'univers virtuels dans lesquelles la population du Transperceneige s'abîme pour oublier son morne quotidien. La rencontre entre les basses classes et la haute société. Entre un arpenteur dont le quotidien est d'explorer le monde réel et une "sculpteuse d'image" dont le rôle est de faire oublier ce quotidien aux populations vivant dans le train errant. L'action de ce tome prend place dans un autre train que dans le premier album mais le véritable tour de force scénaristique qui constitue le "climax" de cette suite inatendue vient lier le second tome au premier afin de renforcer l'ensemble de la série. Magistral!

Quant au dessin de Jean-Marc Rochette la rudesse d'aspect de son trait fera peut être dire au néophyte que "c'est mal dessiné" ou "baclé" car la remarquable virtuosité de ce dessinateur de tout premier ordre s'enduit d'un trait gras et enlevé. Mais ce trait sert merveilleusement bien l'univers du scenario et n'est pas sans rappeller, par certains cotés, le travail de Bilal.
On ne peut pas dire que la science fiction soit une specialité française, particulièrement en bande dessinée où la majeure partie des séries sont des ressucées à peine déguisées de films américains . Pourtant Benjamin Legrand semble être en mesure d'élever le niveau puisqu'il a à lui seul réalisé deux des meilleurs séries de SF françaises: la reprise du transperceneige et "l'or et l'esprit" avec le même Rochette.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin