créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Coacho
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Dupuis

complétez cette fiche
Requiem pour un Bleu
ScénarioCauvin Raoul
DessinLambil Willy
CouleursStudio Leonardo
Année2003
EditeurDupuis
SérieLes Tuniques Bleues, tome 46
autres tomes... 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 1hs ...
Bullenote [détail]

Blutch est mort ! Émergeant à peine du coma, le sergent Chesterfield apprend la terrible nouvelle. Effondré, il cherche à retracer les dernières heures de son ami. Mais au fil des rencontres, les versions divergent... Lui a-t-il cédé sa place sur la civière ? L'a-t-il ramené du champ de bataille sur son dos, au péril de sa propre vie ? Le croyant mort, a-t-il cherché à le venger en chargeant seul les lignes ennemies ? Difficile, au milieu de tous ces témoignages contradictoires, de retrouver la vérité. Qu'importe. Désormais, le caporal Blutch est un héros aux yeux de Chesterfield... mais pas pour très longtemps !

 

2 avis

pierig
Rarement une bd aura fait autant l'unanimité sur le net ! J'ai donc entamé la lecture du 46e album des Tuniques Bleues avec un gros a priori, à savoir un scénario creux et très décevant. Hé bien, peut-être que cette façon de procéder m'a permis de mieux l'apprécier ! En effet, je ne le trouve "pas si mal". Même s'il n'est pas aussi bon que le précédent (Emeutes à N-Y), il est meilleur, me semble-t'il, que "Puppet Blues", "Les hommes de paille", "des Bleus et du blues" ou encore de "l'oreille de Lincoln".
Maintenant, il est vrai qu'on peut regretter que la lecture d'un tome dépasse rarement le quart d'heure. De plus, la duplication de plusieurs planches pour raconter la même chose montre que Cauvin a dû peiner pour boucler l'album. Mais bon, "les Tuniques Bleues" reste la meilleure série de Cauvin actuellement.
Herbv
Je suis lecteur depuis longtemps de cette série et si les premiers tomes étaient excellents, la routine (chose inévitable) s'est emparée des auteurs. Voici donc le tome 46 et je suis loin d'avoir été déçu par sa lecture. Sur un ton assez léger et humoristique, Lambil et Cauvin nous font toujours passer des messages en arrière plan comme les horreurs de la guerre présentées sans voyeurisme ni complaisance, le traitement des Noirs dans l'armée Nordiste qui n'étaient bons qu'à ramasser les cadavres et à les enterrer. J'ai aussi aimé la satire de l'honneur sur le champ de bataille, ... Bref, j'ai passé un bon moment à la lecture de cette oeuvre et je dois avouer que j'aime toujours autant la façon de dessiner de Lambil, notamment les décors. Et je ne rentrerais pas dans l'amorce de débat sur le copier/coller de certaines cases qui a cherché à se développer sur le forum de BD Paradisio. Je ne parlerais pas non plus des critiques plutôt mauvaises que l'on trouvera sur ce même site. Mais bon, je suis assez tolérant envers cette série (comme d'autres ici ;)).
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin