créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les albums les mieux notés
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par vacom
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Carabas

complétez cette fiche
Valentine
ScénarioTomatias | Amandine
DessinAmandine
CouleursAmandine | Tomatias
Année2007
EditeurCarabas
CollectionLes Petits Chats Carrés
SérieOne-shot !
Bullenote [détail]

Valentine est amoureuse ! Son chéri lui a offert une fleur, ils ont regardé le soleil se coucher...
Elle est aux anges en allant se coucher. Mais quel réveil difficile : sa fleur a disparu !

 

1 avis

Mr_Switch
- Tiens, oh, un coup de cœur. Un vrai, il y avait bien longtemps. De ceux dont on ne s’attendait pas. De ceux qui vous prennent au dépourvu.
Ben oui, voilà le premier « Petits Chats Carrés » qui me convainque véritablement… mais vous dire pourquoi…

Une fillette, Valentine, est amoureuse. Comme transportée sur un petit nuage, elle chérit la fleur que son amoureux lui a offerte. Ô, joie !

Avouons que ce n'est pas une idée de départ qui paraît foncièrement nouvelle, énoncée comme ça, de but en blanc.
Pourtant, c’est meugnon, c’est môgnon, c’est mignon tout plein. C’est tendrement joli et joliment tendre. C’est attendrissant. C’est rafraîchissant. C’est …
C’est un album comme un bonbon acidulé : C’est un instant sucré, presque sans âpreté, illustré dans de vives couleurs.
On suit, en effet, le bonheur de la petiote. La brève déconvenue, la perte de la fleur, n’est qu’un élément, un drame passager mais ce n’est pas ce qui donne sa moelle à l’album. Ce ne semble pas être le but tragique des auteurs. L’intérêt se sustente ailleurs.
Ce n’est pas Comptine d'un autre été, l'après-midi, c’est Comptine de ce printemps, l’aube.

Ce livre, ce bonbon, coule tout seul. Sa lecture est légère, comme si elle allait de soi. C’est une grande force de ces quelques pages : une instant simple, à la frontière entre mélodie, métaphore et merveille. Un récit muet, mis à part quelques idéogrammes. Une histoire pour les petits (pour les petites ?) mais qui attendrit grandes et grands. Une histoire d’amour à la sensibilité qui sonne juste. Une histoire savamment dosée, qui sait exploiter le format et le nombre de pages de cette collection, exercice périlleux. Ce n’est pas une histoire tronquée, ce n’est pas une anecdote délayée. C’est un tout. Un tout qui semble… mmm… aller de soi.

- Mais que de superlatifs, quelle glorification. Ça ne serait pas un peu niais ou gentillet ton truc, là ?

- Gentillet, ce n’est pas niable. Et gentillet, ce n’est pas niais. A chacun de voir. Cependant, il y a assez de matière optimiste dans ces quelques planches pour faire fondre les plus endurcis. Oui, c’est ça, l’album est d’un optimisme contagieux.

Les grands sourires émail-diamant de Valentine me ravissent.
Le dessin d’Amandine tout en rondeur est en osmose avec l’univers de ce petit album. Et si l’on va sur le site de la dame, on peut présager que Valentine et son univers ne sont pas cantonnés à ce seul ouvrage.

Graphiquement, les parents de Valentine ne seraient-il pas d’ailleurs Amandine et Tomatias, eux-mêmes ? Et en cherchant bien, ne retrouvons-nous pas une représentation de Drac ?
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin