| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par thierry
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Zenda

complétez cette fiche
Visages
ScénarioMoore Alan
DessinLloyd David
EncrageLloyd David
CouleurLloyd David | Siobhan Dodds
Année1989
EditeurZenda
SérieV pour Vendetta, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Bullenote [détail]

Book I, Chapter 1 : The Villain, 1ère partie, V for Vendetta (V for Vendetta #1) [Récit à Suivre - Début]
Book I, Chapter 2 : The Voice, 2ème partie, V for Vendetta (V for Vendetta #1) [Récit à suivre]
Book I, Chapter 3 : Victims, 3ème partie, V for Vendetta (V for Vendetta #1) [Récit à suivre]
Book I, Chapter 4 : Vaudeville, 4ème partie, V for Vendetta (V for Vendetta #1) [Récit à suivre]
Book I, Chapter 5 : Versions, 5ème partie, V for Vendetta (V for Vendetta #2) [Récit à suivre], Whitaker Steve (C)
Book I, Chapter 6 : The Vision, 6ème partie, V for Vendetta (V for Vendetta #2) [Récit à suivre], Whitaker Steve (C)
C : Couleurs

Angleterre 1997: la verte Albion est aux mains du fascisme. Le « Système », appareil d'état omniprésent, surveille tout et tous. Dans cet enfer où la répression brutale et les humiliations individuelles sont monnaie courante, chacun s'est résigné à son sort. Personne n'ose plus se battre contre le Système.
Personne... sauf V ?
Mais qui est V ?
Un idéaliste qui veut rallumer l'espoir au cœur d'un monde trop noir ?
Un tragédien que sa passion pour les métaphores shakespeariennes aurait conduit à la grandiloquence ?
Un bouffon qui souhaite rire aux dépens de l'ordre établi ?
Un anarchiste aux idées révolutionnaires dépassées ?
Un terroriste fanatique qui ne reculera devant rien pour abattre le gouvernement ?
Ou simplement un fou ?
Et si V était seulement synonyme de vengeance ? V... pour Vendetta !

 

1 avis

hoody
Oui c'est du Moore et cette fois miracle: le dessin a du caractère. Mais on comprend nettement que Moore a progressé depuis: c'est très très ecrit (vraiment trop) et plus très BD. On comprend aussi la vertue du dessin pourri de Watchmen puisque là avec dessin très noir + scénario très très noir on étouffe. Oui, on étouffe sous ce scénario plein de qualité et très riche mais qu'on a vraiment du mal à finir (je parle de l'intégrale). Donc lire plutot la suite de l'oeuvre de Moore (qui n'est après que chefs-d'oeuvre).
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

album

coffret
bordure
coin bordure coin