créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par THYUIG
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Milan

complétez cette fiche
Le baleinier
ScénarioBonhomme Matthieu
DessinBonhomme Matthieu
CouleursChedru Delphine
Année2005
EditeurMilan
CollectionCapsule Cosmique
SérieLe voyage d'Esteban, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5
Bullenote [détail]

L’histoire se déroule en 1900, entre le cap Horn et l’Antarctique, sur la route qu’empruntent les baleines pour aller d’un océan à l’autre. Il y fait si froid que les bateaux croisent les icebergs et essuient les tempêtes les plus violentes au monde. C’est là qu’Esteban, un jeune Indien de 12 ans, s’apprête à vivre de grandes aventures. En réalisant son rêve : embarquer sur un baleinier et devenir harponneur…

 

2 avis

coacho
Ouh la la, il y a des auteurs qui peuvent se permettre de raconter ce qu’ils veulent, comme ils veulent. Matthieu Bonhomme fait partie de ceux-là…
Après « L’âge de raison » et sa série, déjà un peu maritime, « Le marquis d’Anaon » avec Velhman, cet auteur talentueux nous propose de suivre les aventures d’un jeune orphelin, Esteban, qui veut devenir harponneur.
Envoyé par sa mère auprès du capitaine du « Léviathan », Esteban va démontrer une force de caractère et une adresse peu commune pour un enfant de son âge.
Une trame plutôt ordinaire, un déroulement d’histoire que l’on présage sans surprise mais c’est pourtant un petit truc magique qui fait que cet album n’est pas comme les autres.
Le talent de Matthieu Bohomme y est pour quelque chose !
Tout d’abord, le climat, l’ambiance, la température… En quelques traits habiles et des couleurs bien choisies, l’auteur nous fait presque grelotter de froid lorsque les hommes sont sur le pont, ou encore lorsqu’ils tentent de trouver le sommeil dans leurs hamacs…
D’ailleurs, la première planche est déjà une éclatante démonstration de cette faconde. L’eau se fracasse sur un rocher, le jeune Esteban rame et au trait placé juste devant sa bouche, vous savez déjà quel froid il fait. Viennent ensuite les fumées des cheminées, dans son style caractéristique (crayon gras ou fusain ?) qui ajoutent à la grisaille et plantent définitivement le décor…
Le reste de cette aventure verra des marins au courage incroyable affronter ces monstres marins que sont les baleines, et nous montrera des séquences prodigieuses (planche 40 et le saut de la baleine… Wow).
Un album teinté d’un peu de mysticisme avec les histoires relatées par le petit indien de LA Terre de Feu et qui ravira tous les amateurs de belles aventures. Bravo.
lol
Et ben là matin quel album!!! On retrouve le dessin de "L'âge de raison" avec cette aspect charbonneux qui colle si bien à cette histoire se passant
dans les mers de l'Antartique...C'est minéral comme ces paysages de confins du monde que sont le mythique Cap Horn ou les îles Chiloe , la Terre de Feux en général... Au delà de la science du cadrage, de la beauté des dessins et des couleurs, Matthieu Bonhomme a magnifiquement su par son écriture retranscrire la pesante atmosphère glacée, cette lenteur oppressante cachant la tempête des mers de ce sud extrème. On pense à Melville bien sûr avec Moby Dick mais plus encore à La Vareuse Blanche qui a pour cadre le même décor, à Sépulvéda aussi mais surtout et définitivement à Franscisco Coloane avec le Golfe des peines et Le sillage de la Baleine dont le Voyage d'Estaban reprend en grande partie la trame de départ... Pour ma plus grande satisfaction de lecteur!!!Vivement la suite!
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin