créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Charlie
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par crepp
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Casterman

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioArai Hideki
DessinArai Hideki
CouleursNoir et Blanc
Année2005
EditeurCasterman
CollectionSakka
SérieThe world is mine, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 ...
Bullenote [détail]

Toshi est un jeune homme à l’apparence d’étudiant modèle ; Mon-chan a tout de la bête. Unis envers et contre tout, ils parcourent le Japon au gré de leurs caprices, disséminant des bombes artisanales et semant partout le chaos. Tandis que parallèlement, un mystérieux animal, baptisée par les médias Higumadon (« Ours brun »), décime sur son passage troupeaux, promeneurs et chasseurs...

 

2 avis

Mael
Comme à chaque fois que j'achète le dernier volume de Coq de combat je regardais un peu ce qui se passait côté mangas. Mon libraire me dirige vers ces deux albums... Le titre déjà me plait, le couverture est superbe, du regard halluciné du "héros" ressort tout l'atmosphère du livre... L'auteur je le connais déjà, je possède tout ce qui est parue en France de sa série Ki-Itchi, excellente série mais par rapport à "The world is mine"...
Graphiquement ça ne me déplait pas, ça ne me plait pas plus que ça. On y retrouve certaines caractéristiques caricaturales du manga mais ça reste quand même parfois très beau... Les scènes d'explosions et de destructions particulièrement, tant mieux en fait car ça compose une bonne partie de l'ouvrage...
L'histoire ? Voici le résumé de mon libraire "2 psychopathes parcourent le Japon pour poser des bombes et en même temps un ours géant de 8 mètre de haut détruit tout sur son passage". C'est sommaire mais c'est l'action. Les deux poseurs de bombes sont fous, indéniablement, et le veulent... L'un est un grand costaud, laid mais possédant une aura incroyable et une peur totale des chiens. L'autre est un petit blond à lunettes, il construit les bombes et connaît toutes les armes... Pour ne pas être reconnu il se travestira assez vite mais c'est peut être dans le volume 2.
C'est violent, très violent, les morts s'enchaînent sous les rires du grand brun et son regard fou.
Il rit et nous on lit, j'étais un peu perdu dans le fouillis du premier chapitre mais je n'ai pu décrocher... waw..."Je veux être un roi" crie le fou au milieu des flammes "Je veux être un roi"...
Sera t'il roi ? J'en sais rien mais une chose est sûre, le monde est bien à eux...
herbv
The World is Mine avait fait parler de lui dans le monde manga francophone avant sa sortie, grâce à une promotion assez habile. Mais qu’en est-il après la lecture du premier volume (le deuxième étant sorti simultanément) ? Il est difficile de se prononcer tant il s’agit d’une œuvre dérangeante. Certains seront emballés, mais d’autres feront un rejet, par autant de violence et de scènes sordides. À part la violence débridée, les scènes de sexe plutôt dégoûtantes, le vide scénaristique qui semble s'annoncer, que reste-t-il pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus des qualités de la série ?

Tout d’abord, un esthétisme du grotesque tout à fait réussi, le dessin d’Hideki Arai faisant merveille, notamment dans les gros plans. Ensuite, une narration très efficace, prenante. Enfin, une certaine fascination envers une violence gratuite qui se déclenche sans raison apparente. Celle-ci fait jouer en chacun des réflexes de peurs tout en réveillant des frustrations que nombre d’entre nous peuvent avoir du simple fait de vivre dans des sociétés si policées.

Cependant, il semble nécessaire de lire un certain nombre de volumes avant de pouvoir vraiment parler de chef d’œuvre du genre, le lecteur ne pouvant pas encore réellement discerner les intentions de l’auteur. Et il faut reconnaître que ce n’est pas la surenchère du tome 2 qui permet de se faire une idée. Les fans du genre et les curieux qui n’ont pas peur d’être dégoûtés à la lecture du manga pourront persévérer, les autres auront peut-être tout intérêt à passer à autre chose.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin