créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par thierry
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Kana

complétez cette fiche
Tome 1
ScénarioKawaguchi Kaiji
DessinKawaguchi Kaiji
CouleursNoir et Blanc
Année2005
EditeurKana
CollectionBig Kana
SérieZipang, tome 1
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 ...
Bullenote [détail]

Années 200X, le Mirai, bâtiment de la marine japonaise fait route vers l'Amérique du Sud pour une mission de soutien quand il est soudainement pris dans un orage magnétique. Dès que le beau temps revient, le Yamato, célèbre navire japonais datant de la Guerre du Pacifique est en vue. De plus, les hommes sur le pont constatent que la lune n'est plus au même quartier...! C'est impossible! Le Mirai semble avoir remonté le cours du temps, juste après l'attaque de Pearl Harbor...

 

2 avis

alban
Ceux qui ont vu le film Nimitz ne vont pas être trop dépaysés (la situation est inversée avec cette fois ci des japonais qui reviennent en arrière dans le temps) et apprécieront certainement l'histoire.
Les impacts psychologiques de Nimitz sur les soldats étaient traités à l'américaine (c'est à dire très peu) contrairement à ce récit où l'on sent dès la fin de ce tome 1 que l'on va avoir le droit à une vraie étude de l'évolution de ces soldats.
Nimitz était bref et se terminait par un retour à l'époque actuelle très rapide, Zipang ne reproduit pas ce même schéma car le retour en arrière échoue et semble du coup impossible.
J'ai hate de lire le tome 2 ...
bert74
Cette version japonaise de l'histoire de "Nimitz - Retour vers l'enfer", a priori sans originalité, se révèle pas mal du tout : le fleuron de la flotte actuelle "d'auto-défense" japonaise, le Mirai, un des bateaux de guerre les plus modernes du monde, se retrouve projeté en 1942, en pleine guerre du pacifique.
Bien sûr, le déroulement sur plusieurs tomes permet d'aller un peu plus loin dans les développements psycho-sociologiques des personnages et de la trame principale que ne le faisait le film. Mais les péripéties propres à une BD d'action sont aussi présentes et très bien rendues : les divers affrontements et obstacles auquels doivent faire faces les soldats du Mirai en font une série à suspens des plus palpitantes.
L'approche très réaliste de la situation, qui s'appuye sur des références et des détails politico-diplomatiques (et militaires) bien documentés, est aussi très agréable et riche d'enseignement (avec, en plus, des pages explicatives en fin d'album : merci Kana).
Du très bon manga.

Petite remarque : il est amusant de constater les petites différences entre "Nimitz" et "Zipang". Exemple : dans "Nimitz" le retour dans le temps s'effectue en 1941, juste avant Pearl Harbour (déculottée américaine); dans "Zipang" c'est en 1942, juste avant Midway (déculottée japonaise).
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin