créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par cadou
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Casterman

complétez cette fiche
Tome 2
ScénarioHisa Masato
DessinHisa Masato
Année2015
EditeurCasterman
CollectionSakka
SérieArea 51, tome 2
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 ...
Bullenote [détail]

 

1 avis

herbv
Le colt « government » de Tokuko McCoy s’est transformé en tsukumogami, c’est-à-dire en une sorte de yokai. En effet, tout objet qui atteint ses cent ans d’existence peut devenir une créature surnaturelle. Pike, c’est son petit nom, est devenu une arme redoutable, ayant même le pouvoir de tuer un dieu. Cela tombe bien, McCoy est souvent amenée à fréquenter des personnages peu recommandables, pour qui la vie des autres compte peu, voire ne vaut rien du tout. Après tout, notre donzelle est une détective privée qui en a... du courage et de l’inconscience. Et ce n’est pas son pistolet qui va la freiner, bien au contraire !

Le tome deux d’Area 51 propose trois nouvelles histoires. Si dans les deux premières, Masato Hisa, l’auteur, se contente de poursuivre la mise en place de son univers, d’y confirmer une certaine ambiance faite d’ultra-violence et de décontraction, la troisième révèle enfin l‘enjeu narratif de la série. L’arrivée d’un nouveau personnage, une ancienne connaissance de Kishirô, le comparse kappa de notre héroïne, sert alors de révélateur.

Malheureusement, nous ne pouvons pas dire que le mangaka s’y prenne adroitement, même si l’effet de teasing est bien là, afin de nous donner envie de lire la suite. La lecture de ces cent quatre-vingt pages ne nous convainc donc toujours pas totalement, malgré un graphisme réussi et une narration nerveuse. La lecture d’un autre volume s’impose donc pour réussir à se faire un avis définitif sur le titre. Nous pourrons peut-être aussi comprendre comment la série, toujours en cours au Japon, a pu dépasser les dix tomes. Un joli dessin avec de grands aplats noir ou blanc, avec des traits nerveux, à la Franck Miller, n’explique pas tout.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin