créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Mael


par Coacho
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Arthus Trivium
Dessin : Landa Juan Luis
Scénario : Raule

Albums indépendants, en cours


Volume 1 - 2016

Volume 2 - 2016

Volume 3 - 2017

 

1 avis


Rohagus
Avec cette bande dessinée, nous sommes dans de l'action fantastique à grand spectacle dans un cadre de cape et d'épée.
Comme Marini le rappelle lui-même en couverture du second tome, cela rappelle une série à succès comme Le Scorpion : de beaux héros, un dessin soigné et esthétisant tout en affichant de l'action musclée, un cadre mêlant ésotérisme, combats et fantastique, et une série taillée sur mesure pour plaire au grand public. Pour aller dans ce sens, elle est d'ailleurs construite en diptyque pour faciliter l'achat et l'assimilation par les lecteurs.

De quoi s'agit-il donc ? De mettre en scène Nostradamus comme étant dépositaire d'un véritable pouvoir magique de divination et ayant éduqué trois disciples, deux hommes et une femme, pour devenir de vrais super-héros justiciers ne craignant ni sorciers ni démons. Mais le Mal est puissant et va s'en prendre au vieux mage pour tenter d'ouvrir la porte des enfers et permettre aux démons de venir sur Terre.
Après un premier tome où on se demande encore si on est à la limite du réel ou du surnaturel, le second nous plonge très vite dans de l'action fantastique à la façon de Hollywood, pas crédible du tout mais rythmée et prenante. C'est du pur divertissement.

Le dessin est bon et bien colorisé même si je n'aime pas trop tous ces personnages au physique de mannequins aux traits fins et aux corps parfaits. Ce style manque un peu d'âme mais on ne peut pas lui reprocher grand chose sur le plan technique.
L'histoire, quant à elle, fait un peu trop dans le grand spectacle facile à mon goût. Ça ressemble à un blockbuster de cinéma avec de gros moyens financiers mais très formaté au niveau du scénario. Ça marche pour se vider la tête avec une histoire mouvementée et divertissante mais il ne faut pas y chercher trop de profondeur.
bordure
coin bordure coin