| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Grands Prix
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Rohagus


par Benny
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Bouddha
Dessin et scénario : Tezuka Osamu

Bouddha, terminé


Volume 1 - 1998

Volume 2 - 1998

Volume 3 - 1998

Volume 4 - 1998

Volume 5 - 1998

Volume 6 - 1998

Volume 7 - 1998

Volume 8 - 1999


Sur le web

  • Sujet sur Tezuka [forum]
  •  

    2 avis


    pikipu
    Voilà sans doute l'une des plus incroyables sagas de la bande dessinée. 8 tomes de plus de 3OO pages chacun, certains atteignant les 400 même, Bouddha est d'une richesse et d'une étendue vertigineuse.

    Tezuka mêle avec habileté l'histoire à la fonction et nous propose une sensibilisation à l'origine de sa culture ainsi qu'une vision très humaine du Bouddha.

    Ne cherchez pas ici un ouvrage trop sérieux. Bouddha, c'est bien évidemment la vie d'un prince de l'antiquité qui va s'éveiller à la compréhension de l'univers, mais c'est surtout un vaste panorama du savoir-faire magistral d'un des maîtres incontestés de la bande dessinée.

    L'histoire, le découpage, le dessin, la narration, l'inventivité et l'humour sont autant d'ingrédients qui rendent cet ouvrage de Tezuka indispensable à toute bédéthèque.

    Je ne saurais trop vous conseiller de lire les 8 tomes dans l'ordre afin de profiter pleinement de l'évolution des personnages ainsi que des éveils successifs du maître.


    Rohagus
    Avec 8 albums d'environ 400 pages chacun, la lecture de l'intégrale de ce manga fut intense et longue. Et pourtant, chaque tome est passé de manière très fluide, très agréable et intéressante.

    Avec sa manière si personnelle, Tezuka m'a permis de découvrir non seulement la vie du Bouddha le plus célèbre, Siddhârta, mais également toute la sphère de personnages, de contes et de mythes qui l'entouraient à cette époque, au Ve siècle avant J-C dans le nord de l'Inde. Chaque album est très dense, donnant vie à des personnages très nombreux, aux histoires complexes emplies de magie, de combats, de vengeances et de complots. Une véritable mythologie comparable aux légendes grecques ou encore à la Bible par sa diversité et sa densité.

    Tezuka use de son sens étonnant de la narration. Son dessin est inspiré du style Disney, enfantin dans l'apparence mais adulte dans le contenu. Son récit est fluide et constamment rehaussé de touches d'humour, de délires et d'anachronismes. Je me souviens de ma première lecture d'une oeuvre de cet auteur (c'était Phénix - L'oiseau de feu) et de combien ce style et ses délires aussi abrupts qu'aussitôt oubliés m'avaient surpris et un peu dérangé. Ici, ils m'amusent et ajoutent une touche personnelle de légèreté pleine de charme et sûrement très efficace pour mieux digérer la quantité énorme d'information que contient ce manga.

    J'ai été très intéressé par ma lecture, tout en la trouvant en même temps divertissante et parfois amusante. J'avoue qu'à la longue, je m'y suis perdu dans la quantité invraisemblable de personnages et d'histoires toutes différentes, chacun devenant au final un mentor, un disciple ou un ennemi de Bouddha. J'avoue aussi avoir trouvé le personnage de Bouddha plus charismatique avant qu'il n'atteigne l'éveil, son statut de Bouddha éveillé mais assez mollasson, et son regard bovin, me le rendant un peu agaçant parfois. De même, je n'ai pas été vraiment convaincu par le message bouddhique en lui-même tel qu'il est présenté ici. Certes, il est souvent frappé au coin du bon sens, mais je ne suis pas encore prêt d'être converti, je le crains. Et du coup, j'ai trouvé que la conversion express de certains personnages, ou de certaines foules au cours du récit, manquait un peu de crédibilité.

    Qu'importe, c'est un très bon manga, très bien construit, très fluide et très intéressant. Probablement la meilleure oeuvre de Tezuka à mon goût.
    bordure
    coin bordure coin