| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par herbv
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Brainstorm' Seduction
Dessin et scénario : Mizushiro Setona

Cycle 1, terminé


Volume 1 - 2015

Volume 2 - 2015

Volume 3 - 2015

Volume 4 - 2016

Volume 5 - 2016

 

1 avis


Herbv
Ichiko Sakurai est une jeune trentenaire très mignonne mais terriblement timide et, de ce fait, toujours célibataire. Elle est au chômage depuis peu et en profite pour écrire un roman pour téléphone portable. Pourtant, à l’occasion d’une soirée, elle fait la connaissance de Saotome, un jeune artiste, beau comme un dieu. Elle réussit à passer outre ses doutes et à conclure, à sa grande surprise. Surprise qui est d’autant plus grande que son nouvel amant se révèle avoir 8 ans de moins qu’elle. Malheureusement, il se confirme aussi que la différence d’âge n’est pas le seul problème dans leur relation. Pendant ce temps, sa carrière littéraire semble devoir décoller grâce à Ochi, un éditeur qui clame haut et fort être fan de sa light novel. Mais Ochi a d’autres plans la concernant : un mariage ! Pourquoi pas, après tout, à son âge, Ichiko devrait commencer à apprécier sécurité et tranquillité. Et elle en est bien consciente.

Setona Mizushiro, l’auteure à succès de l’éditeur Kazé Manga, revient avec une nouvelle série en cinq volumes. Après l’insipide Heartbroken Chocolatier et le poussif (et inachevé) Black Rose Alice, la mangaka allait-elle arriver à redresser la barre avec une histoire très cérébrale : les lecteurs assistent aux débats intérieurs d’Ichiko qui surviennent lors de chaque décision importante. Ces débats sont personnalisés par cinq personnages représentant un trait de caractère comme la passion, la raison, la mémoire, etc. Las, les discussions entre les membres de ce Comité de Décision sont ennuyeuses au possible, irréalistes (du moins pour un lecteur occidental) et lassent très vite. Pire, elles cassent le rythme du récit, pourtant déjà mou. L’histoire n’est pas sauvée par les personnages, insipides au possible. Le dessin toujours plaisant de l’auteure et quelques scènes pas trop mal réussies n’arrivent pas à sauver l’ensemble qui est à réserver aux fans purs et durs de Mizushiro.
bordure
coin bordure coin