| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

La brigade des souvenirs
Dessin : Marko
Scénario : Mia Cee Cee / Carbone

Albums indépendants, en cours


Volume 1 - 2021

Volume 2 - 2021

 

1 avis


Rohagus
La Brigade des souvenirs ? Ce sont 3 jeunes adolescents qui, suite à la découverte d'une vieille carte postale mystérieuse, vont se lancer dans l'enquête pour découvrir l'identité de son autrice et l'histoire de l'amour dont il y est question. Etat civil, recherches généalogiques, actes notariés, appels téléphoniques en quête de proches des personnes recherchées, etc. c'est avec l'aide de quelques adultes qu'ils vont réussir à remonter toute la piste et à faire découvrir la vérité à des familles qui ne savaient rien d'elle. Et c'est ainsi que, dans la foulée de cette enquête qui les a passionnés, ils continueront de même le jour où ils vont aider au développement de vieilles photos là encore mystérieuses.

C'est là une idée originale, celle de montrer à un public jeunesse comment il est possible de mener sa propre enquête, exploiter les archives communales, départementales et nationales, et trouver les bonnes personnes à interroger pour retrouver la trace d'un passé disparu. Concrètement, on dirait presque le mode d'emploi pour effectuer de recherches généalogiques, même si cela va un peu au-delà de ça, et c'est sympa de voir ce type de sujet être destiné aux jeunes. Et puis les enquêtes sont bien menées, plutôt crédibles, et on est aussi curieux que les héros de découvrir la vérité autour de ces traces du passé et heureux de voir ces informations apporter l'intérêt et le bonheur aux familles concernées.

C'est Marko qui est au dessin. Il nous offre son style enjoué et dynamique qui correspond bien à une série jeunesse. Je dois toutefois admettre que j'ai parfois eu un peu de mal avec le sourire jusqu'aux oreilles qu'affichent un peu trop souvent ses personnages. Autant dans une série comme Le Jour où... où il est question de recettes du bonheur, cela peut se comprendre, autant là j'ai eu l'impression un peu pénible que les visages des personnages me disaient en permanence « regarde comme je suis bienveillant, regarde ! ». Ceci étant dit, ce sentiment s'est dilué dans le second tome où les expressions des visages m'ont paru un peu plus mesurées.

Mais il est vrai que les nombreux protagonistes sont tous ou presque très bienveillants. Qu'il s'agisse des proches, des fonctionnaires ou des autres responsables des archives ou des différentes associations, ils apparaissent toujours très prêts à aider nos héros et à leur fournir au moins quelques indices cruciaux. Du coup, leurs enquêtes progressent sans réelle difficulté, ce qui est forcément un peu facile. Mais, aussi crédible que ça aurait pu être, ça aurait été tout de même dommage de raconter l'inverse, en montrant que ce type d'enquête n'aboutit vraiment pas toujours à quoi que ce soit de concret. Et d'ailleurs, dans le second tome, il y a quelques courts instants où les héros semblent prêts de se décourager, avant que nouveaux indices leur parviennent.

Concernant les histoires que les enquêtes des trois héros vont finalement révéler, celle du premier tome est sympathique mais pas très surprenante au final ; disons qu'elle forme une bonne introduction à la série. La seconde, elle, aborde un sujet moins connu et qui mérite de l'être car il ne date pas de si longtemps et a douloureusement touché de très nombreuses familles et enfants. C'est donc une bonne idée d'avoir abordé ce thème.

C'est une bonne série, intéressante et instructive pour la jeunesse mais aussi en partie pour les adultes.
bordure
coin bordure coin