créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Vote pour Le Grand Prix de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par CoeurDePat
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Conquistador
Dessin : Xavier Philippe
Scénario : Dufaux Jean

Albums indépendants, en cours


Volume 1 - 2012

Volume 2 - 2012

Volume 3 - 2013

Volume 4 - 2015

 

1 avis


Rohagus
Voilà une série dont la qualité et l'intérêt ont décru à mes yeux de tome en tome.

Le premier m'avait bien accroché. Il se plaçait dans le cadre de la présence de Cortes à Tenochtitlan en 1520, alors que le peuple Aztèque et son empereur Moctezuma croyaient que les conquistadors étaient des envoyés divins. Dans ce contexte intéressant se mettait en place une équipe d'experts pour s'emparer d'une part du trésor aztèque et notamment une amulette allant entraîner le réveil d'un impitoyable démon. Ambiance fantastique et cruelle pour cette introduction qui laissait espérer du bon pour la suite.

Mais les deuxième et troisième tomes m'ont un peu refroidi : l'atmosphère intense du premier tome se délitait dans une suite de péripéties sans grande saveur et surtout légèrement embrouillées. Le rythme ne fonctionnait plus : il donnait l'impression que quelques heures ou jours se passaient pour certains personnages tandis que de bien plus longues périodes s'étalaient pour d'autres. Ces derniers avaient par exemple le temps de se marier ou de devenir chef de tribu bien établi alors que d'autres faisaient juste un aller-retour dans la jungle. Quant à la touche fantastique, elle est un peu survolée et disparaît presque dès la fin du tome 2, ne devenant plus qu'un élément qui sonne assez artificiel et en tout cas bien moins menaçant que ce que laissait augurer l'introduction.

Enfin, le quatrième et dernier tome a fini de saper mon intérêt pour la série. Toutes les péripéties précédentes mènent à la fameuse Noche Triste, épisode célèbre de la conquête de l'empire aztèque par les Espagnols mais qui semble ici sans bien peu de rapport avec les intrigues tournant autour de Hernando Del Royo et du dieu Txlaka. C'est comme si le scénariste ne savait pas trop où il allait et brodait son histoire au fur et à mesure en ajoutant un peu de ci un peu de ça sans que le résultat soit harmonieux et vraiment cohérent. La conclusion de la série m'a laissé largement sur ma faim et plutôt m'a déçu donc.

Ceci dit, j'ai apprécié le graphisme, j'ai apprécié l'ambiance du premier tome, et j'ai aimé comment la série donne vie aux actions de Cortes, à l'empire aztèque et à l'impressionnante Tenochtitlan de l'époque - même si l'ensemble est présenté de façon très hollywoodienne. Il reste donc une série d'action avec une touche de fantastique dans un décor historique et géographique intéressant mais pas forcément très réaliste.
bordure
coin bordure coin