créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par CoeurDePat
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

L'Epée d'Ardenois
Dessin et scénario : Willem Etienne

Cycle 1, terminé


Volume 1 - 2010

Volume 2 - 2011

Volume 3 - 2014

Volume 4 - 2015

 

1 avis


Rohagus
L'Épée d'Ardenois est une série médiévale-fantastique qui forme une histoire complète en 4 tomes. Celle-ci emprunte à beaucoup d'influences, rappelant parfois fortement le Seigneur des Anneaux, la légende arthurienne, des séries de d'heroïc-fantasy un peu dark (je pense par exemple à la Compagnie Noire) mais aussi les Trois Mousquetaires - Vingt ans après. Mais elle réussit à former avec ces éléments un cocktail tout à fait plaisant, prenant et intelligemment mené.

Le graphisme est un dessin animalier proche du style Disney. Il est réussi et maîtrisé et contraste de manière parfois étonnante avec les côtés nettement plus sombres du scénario. Je suis par contre moins fan de la colorisation qui n'est pas foncièrement mauvaise mais manque souvent de finesse et d'élégance même si le cela s'améliore sur les derniers tomes.

J'ai fortement accroché au premier tome. Son intrigue est claire, tout en rythme et en action. On n'est pas dans un scénario très original ni complexe ; mais le lecteur est facilement captivé. Et j'ai eu une grande envie de suivre la suite des aventures de ce jeune lapin et de ses nouveaux compagnons.
Les trois tomes suivants restent bons. Toutefois, j'y ai un petit peu moins accroché. Cela n'est pas dû à un moins bon scénario ; au contraire, il révèle sa complexité et une profondeur inattendue. Mais cette complexité apparaît au détriment de sa clarté : la narration s'égare un peu dans tous les sens, avec beaucoup de sauts de lieux et de protagonistes. Même si on peut parfois s'y perdre, ce n'est pas foncièrement confus mais c'est un peu plus dur à suivre et cela brise le rythme de lecture et l'accroche.
Le dénouement apporte aussi un retournement de situation un peu surprenant mais qui m'a moyennement convaincu. Je trouve justement que tout cela est un peu complexe et coûteux pour arriver au résultat attendu. Mais bon, ça tient quand même assez bien la route. Je trouve seulement que la révélation finale tombe un peu comme un cheveu sur le soupe, trop brusquement. Je n'ai pas ressenti suffisamment un pic de tension réelle permettant d'y aboutir de manière plus marquante.
Il est aussi à noter que j'ai parfois eu du mal à cerner l'âge réel du jeune héros, qui est un enfant qu'on imagine avoir 12-13 ans la plupart du temps, mais qui, sur les deux derniers albums, semble parfois être sensiblement plus âgé par son comportement.

Quoi que j'en dise, il s'agit tout de même d'une bonne série, divertissante, joliment dessinée, avec quelques bons personnages et une intrigue assez intelligente même si pleine d'éléments déjà-vus.
bordure
coin bordure coin