| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par Gilles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Gorn
Dessin et scénario : Oger Tiburce

Gorn, terminé


Volume 1 - 1992

Volume 2 - 1993

Volume 3 - 1994

Volume 4 - 1995

Volume 5 - 1996

Volume 6 - 1997

Volume 7 - 1998

Volume 8 - 1999
Cycle 2, terminé


Volume 9 - 2004

Volume 10 - 2005

Volume 11 - 2008

 

1 avis


Xaviar
J’ai renâclé longtemps à lire cette série, la faute à un premier tome trop inégal au dessin très particulier et à l’intrigue dont l’originalité est handicapée par certains raccourcis convenus et quelques situations grotesques (rouling stones pour ne citer qu’elles), et pourtant, une fois passé ce premier opus un peu rebutant, l’auteur pose une intrigue efficace au sein d’un univers sombre, violent et réaliste (autant qu’un cadre médiéval fantastique puisse l’être).

Gorn est une histoire atypique, alors qu’elle pourrait n’être qu’une quête de plus d’un chevalier errant en quête de ses terres et de son aimée à ajouter à la pléthore d’œuvre traitant du sujet, elle parvient à imposer une griffe particulière qui rend l’ensemble plaisant et propice à des relectures fréquentes.

Le héros est en effet trépassé, occis au cours d’une bataille, il est revenu de par les morts sous forme de spectre par une farce cruelle des Dieux des enfers à qui l’épouse du chevalier avait vendu son âme afin de le voir à nouveau à ses côté.

Des nombreux thèmes abordés au cours des albums, le principal est la religion et les relations entre les Dieux et les mortels ; l’obscurantisme, le fanatisme, les doutes, l’athéisme, l’exaltation, la conviction… autant de comportements qui noueront et dénoueront les intrigues et le destins de chacun des acteurs de cette histoire.

Mais Gorn aborde aussi les sujets plus classiques ; amours, trahisons, guerres… cette série est riche par ses nombreuses intrigues qui s’enchaînent et les personnages hauts en couleur qui les animent. La chronique de ce chevalier errant si particulier ravira plus d’un amateur du genre.
bordure
coin bordure coin