| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Le Jukebox des Tops
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par rohagus
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Le Maître des livres
Dessin et scénario : Shinohara Umiharu

Albums indépendants, en cours


Volume 1 - 2014

Volume 2 - 2014

Volume 3 - 2014

Volume 4 - 2015

Volume 5 - 2015

Volume 6 - 2015

Volume 7 - 2016

Volume 8 - 2016

Volume 9 - 2016

Volume 10 - 2016

Volume 11 - 2017

Volume 12 - 2017

Volume 13 - 2017

Volume 14 - 2017

Volume 15 - 2018

 

1 avis


Herbv
La bibliothèque pour enfants « La Rose Trémière » a un bien curieux bibliothécaire. Aimable comme une porte de prison, toujours direct dans ses réponses et manquant de la plus élémentaire diplomatie, surtout avec les adultes, il a pourtant une extraordinaire culture dans son domaine et sait parfaitement analyser les demandes de chacun, même les plus vagues. Il est ainsi capable de vous recommander sans erreur le livre que vous avez envie / besoin de lire, même si vous ne le saviez pas encore. Heureusement pour les usagers peu enclins à supporter de telles relations, même en partageant un même amour des livres, ce bibliothécaire est entouré de deux jeunes assistantes, bien plus avenantes. Soyez donc les bienvenus à la bibliothèque pour enfants « La Rose Trémière », quel que soit votre âge !

Le Maître des livres est un manga seinen (pour un lectorat plutôt âgé, donc) qui est prépublié dans l’hebdomadaire Manga Time, un magazine qui n’a pour lui que son ancienneté (il a débuté en 1956). Au Japon, la série compte plus de dix tomes, elle a débuté en juillet 2011 et elle est toujours en cours. Son auteur, Umiharu Shinobara, est peu connu, même dans son pays d’origine (il n’a pas de fiche sur Wikipedia Japon). Il semblerait même que ça soit sa première œuvre à connaître une sortie au format livre.

Il s’agit d’un titre que l’on pourrait rattacher aux mangas dits de métier : le personnage principal est un spécialiste dans un domaine particulier, ici la littérature pour enfants, et il croise différents individus qui ont un problème à résoudre. Bien entendu une solution est invariablement trouvée avant la fin du chapitre (ou de deux lorsque l’histoire est un peu plus développée). L’originalité réside ici dans le caractère quasi-asocial du « héros ». Comme souvent dans ce type de manga, il n’y a pas de trame générale, ni d’enjeu dramatique fort et la série peut durer indéfiniment. Toutefois, on en apprend petit à petit sur les différents personnages récurrents. Il résulte de l’ensemble un titre plaisant à lire mais qui ne laisse pas un souvenir impérissable. De la bonne lecture distraction, en somme, tout en lenteur, ce qui fait du bien dans un monde de gens toujours plus pressés.
bordure
coin bordure coin