| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
serie
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par herbv


par Chrysostome
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Volunteer
Dessin : Springer Benoît
Scénario : Sevestre Muriel

Volunteer, terminé


Volume 1 - 2002

Volume 2 - 2004

Volume 3 - 2006

 

1 avis


petitboulet
J'ai mis un peu de temps à acheter cette bd, je l'avoue. Je me disais: "une histoire de vampire... comme si ca n'avait pas déjà été fait..." et puis bon, je me suis laissé tenter, au detour d'une fnac et sur le conseil d'une personne chère...:o)

Volunteer est une jeune femme qui a été élevée dans un orphelinat de Baltimore. Aujourd'hui, elle est physio dans une boite de nuit et vit une vie banale. Elle a tout oublié de sa vie avant qu'on la recueille. De ce passé, elle a gardé une médaille où il est marqué "Volunteer", d'où son nom.

Volunteerse démarque fortement de la vision gothique du vampire. Ici, pas de morsure sulfureuse qui provoque l'extase de la victime (en général il s'agit d'une nymphette dans ces récits, allez savoir pourquoi...;o)), en même temps que sa mort. Ici, point de costumes du XIXe, les vampires portent des vêtements usuels, pour passer inaperçus, ils pactisent avec des hommes d'affaires véreux et leur morsure n'a rien de sensuel, plutôt la morsure d'un prédateur sur sa proie. Springer a très bien rendu cette prise de position par la déformation de machoire du vampire qui mort, une petite deformation qui révèle son côté animal et primitif.

Springer survole d'ailleurs ce tome 1 de sa maestria, ses personnages sont bien campés, ses décors sombres quand les vampires rôdent, et très lumineux pour les scènes de la vie de tous les jours, ce qui donne l' impression de sortir d'un cauchemar quand on passe de l'un à l'autre.

Ce qui m'a interessé dansVolunteer,c'est que les vampires apparaissent comme presque secondaires, on sait que Volunteer a eu maille à partir avec eux, mais c'est sa personalité qui est mise en relief, sa sensibilité, et cela donne du relief à l'histoire. autre chose, les vampires ici ne sont pas des choses venues d'ailleurs, des fantasmes ou des cauchemars créés pour faire peur, mais ils font partie de l'entourage de Volunteer, ce sont des gens qu'elle rencontre tous les jours, le petit ami de sa copine, le vendeur de snacks au coin de la rue... cela banalise le vampire, le rend plus réel et plus effrayant aussi, car il y a une véritable paranoïa qui s'instaure au fil des pages: qui en est?

Loin des dékires pseudo humoristiques d'un Buffy,Volunteer nous emmène dans un monde qui pourrait être le notre. après tout, si mon vendeur de kebab était un vampire? Il n'ouvre que la nuit...
bordure
coin bordure coin