| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
sujet
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Bulles d'Or
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par rohagus


par oslonovitch
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure MonoChat
J'ai retenté Fluide Glacial hier en bibli' (le dernier), hé bien euh... c'est... je... hum... comment dire...
Aba Sourdi
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

JC Menu, un peu cavalier ? Oui, de L'Apocalypse !

Bandes Dessinées : auteurs, séries, et toutes ces sortes de choses... ]


retour forum
Pages : 1

Aba Sourdi, 08.01.2017 à 20:26364262
Je mets ça là-dedans car il est le dessinateur de l'un des meilleurs livres du catalogue de L'Apocalypse...
Vous aimiez François Henninger ? Vous aimerez François Henningif !
henningif

wandrille, 12.07.2016 à 0:16362765
Moi :
Geneviève Castrée, auteure de "Susceptible" publié en France par L'Apocalypse, est décédée hier des suites d'un cancer du pancréas, à l'âge de 35 ans.


Bien triste nouvelle. Son Pamplemoussi était magnifique.

Moi, 10.07.2016 à 6:49362761
Geneviève Castrée, auteure de "Susceptible" publié en France par L'Apocalypse, est décédée hier des suites d'un cancer du pancréas, à l'âge de 35 ans.

Pierre, 01.05.2016 à 21:39362179




Je ne sais pas si elles ont la saveurs de celle que je donne à mon chat, mais je les ai appréciées, ces chroquettes. Le Menu auteur de bd me plaît décidément davantage que l'éditeur et c'est un peu couillon d'avoir attendu si longtemps pour faire cette découverte. Je vais tâcher de consacrer quelques minutes de mon temps de congé la semaine prochaine, à la rédaction des mes impressions de lecture (rappelez-le moi, si j'oublie).

Mael, 25.04.2016 à 18:54362151
Mr_Switch :
Ce serait curieux que ce soit une simple réédition. J'imagine plutôt une nouvelle édition, revue et augmentée. Munographie date de 2004, il s'en est passé depuis...


Depuis deux ans vous avez sans doute eu une réponse mais il s'agissait donc simplement des stocks de la Munographie avec une nouvelle jaquette.

Thierry, 25.04.2016 à 15:44362150
Dans les années 50, les communistes inflitrent les plus hautes sphères de l'état. Le MI5 n'est pas épargné, et tente de débusquer les coupables. Poiunt de départ qui pourrait faire penser à un récit d'espionnage. Hors, ce n'est pas le cas. Délire débridé dans lequel les agents doubles s'enfilent joyeusement, où les contre-espions expérimentent des gadgets hasardeux, où la bonne éducation britannique laisse transparaître ce qu'elle peut avoir de plus discriminatoire.
Lutte des classes et Chute des corps ?
Non, les classes chutent tandis que les corps luttent langoureusement.
Et le langage, les mots, se retrouvent sans dessus, dessous.
Mise en abîme, destruction des clichés, emboitement des corps et des destins.
En fait, ce n'est pas trop ma came mais je reconnais que c'est bien fait.

Mr_Switch, 12.10.2014 à 10:47356371
Ce serait curieux que ce soit une simple réédition. J'imagine plutôt une nouvelle édition, revue et augmentée. Munographie date de 2004, il s'en est passé depuis...

NDZ, 11.10.2014 à 22:04356369
Selon le compte FB de l'Apo et ici. On aurait bientôt le droit à une réédition de Munographie à l'Apo. A suivre...

Aba Sourdi, 30.04.2013 à 11:31350976
Oui oui, c'est justement pour ça que je dis ça, sinon ce serait un peu gratuit (ça l'est aussi quand même, certes, mais bon).

Pierre, 29.04.2013 à 21:36350971
Aba Sourdi :
L'Apocalypse continue à creuser cette voie que j'aime baptiser, avec beaucoup de rancune, 'anti-Ruppert et Mulot' (tellement ces deux-là sont la preuve que les systèmes ne mènent à rien).


Tu dis ça et pourtant, si quelqu'un a "fait" Ruppert et Mulot, c'est bien Menu.

philig, 29.04.2013 à 10:43350964
jessie?

Aba Sourdi, 26.04.2013 à 18:38350953


Quel drôle de livre que nous avons là ! Au premier feuilletage, quand comme moi on accorde de plus en plus d'importance au trait en lui-même, l'oeil est heurté et l'on se met à s'écrier "mais où est la musicalité ? où est la grâce ? ça ressemble aux BD improvisées que je faisais quand j'étais au lycée !", certes, et c'est justement pour ça qu'il faut s'y plonger méticuleusement comme on se plonge dans un Chris Ware (le grand écart comparatif est voulu, hé hé). On s'aperçoit soudain que notre avidité et notre plaisir grandissent : c'est parce qu'on chemine avec l'auteur qui se prend au jeu, qui creuse son univers, qui cherche gratuitement et frivolement puis qui trouve des fulgurances et des pertinences concrètes. Page après page, on se dit qu'on a peu lu de choses aussi enthousiasmantes dans leur spontanéité. C'est encore une fois une bien belle preuve que la BD expérimentale mène à tout, même et surtout à quelque chose qui laisse sans voix plutôt que de se penser comme système balisé. L'Apocalypse continue à creuser cette voie que j'aime baptiser, avec beaucoup de rancune, 'anti-Ruppert et Mulot' (tellement ces deux-là sont la preuve que les systèmes ne mènent à rien).

Aba Sourdi, 24.02.2013 à 10:44350003
"Vapor" de Max, pas encore dans la base. (imaginez la jolie petite icône Bulledair)

Là encore on peut dire qu'il est surtout question de Dessin. Même avec son trait classique et 'dessin animé', Max compose une partition musicale tout à fait singulière où l'on passe du zen à la colère, du calme qui s'étire à l'exubérance qui défile. Tout cela passe devant nos yeux de manière de plus en plus évidente et bien jouée, c'est une nouvelle tentative réussie de construction poétique en BD, conception que l'on sait chère à Menu. Et pourtant ça commence un peu mal car on est choqué au départ par les archétypes trop archétypaux : le vieux sage ermite qui souhaite se retirer de tout, le chat débauché de type 'cartoon underground' qui lui propose des tentations... Dans ce genre de passage, la présence centrale du désert a du mal à prendre son sens : "M'occuper sérieusement de ma vie intérieure. Toutes les distractions viennent de là. Vider, dépouiller... Expulser !!!" puis dans la case d'après, je vous mens pas, on le voit en train de se masturber en disant "Expulser est une pratique hygiénique !", bref on se demande si l'on est bien dans un livre de L'Apocalypse. On sent que Max a vite pris conscience qu'il n'arriverait pas à être aussi ambitieux métaphysiquement que dans "Bardin le Superréaliste", il prend donc au fil des pages une tangente purement graphico-poétique où il joue de la BD plutôt que des idées, ce qui lui a évité de sombrer dans le grotesque parodique pour nous offrir une démonstration de son art narratif. Après tout pourquoi pas.

Car quelle maîtrise stylistique et rythmique, ça il n'y a aucun doute ! La phrase du speech de Menu "c'est le livre d'un auteur qui a tout traversé" (underground, ligne claire, intimisme, surréalisme, minimalisme) est tout à fait juste : c'est une quintessence de BD alternative qu'on a là.

SydN, 15.02.2013 à 23:29349910
Aba Sourdi :
SydN :
je voulais l'acheter à angou. mais j'avais plus de soussous. Un de mes regrets comme le non achat de "Le bus"

De "Le bussou" tu voulais dire ! (Je m'attendais à ce que ta troisième phrase finisse aussi en -ou pour que tout rime.)


Ah oui, tiens.
Involontaire :-)

Aba Sourdi, 15.02.2013 à 18:49349907
SydN :
je voulais l'acheter à angou. mais j'avais plus de soussous. Un de mes regrets comme le non achat de "Le bus"

De "Le bussou" tu voulais dire ! (Je m'attendais à ce que ta troisième phrase finisse aussi en -ou pour que tout rime.)

SydN, 15.02.2013 à 18:31349905
je voulais l'acheter à angou. mais j'avais plus de soussous. Un de mes regrets comme le non achat de "Le bus"

Aba Sourdi, 15.02.2013 à 11:06349898
Ce qui me frappe avant tout c'est que c'est un grand livre de Dessin. Ça conforte dans l'idée que l'expérimentation en BD passe par des problématiques de Dessin Pur. En gros c'est l'anti-Ruppert et Mulot, auteurs qui furent jadis pertinents dans la voie du 'structurel pur' où le trait n'était que l'objet servant la construction. Ici le trait, incroyablement vibrant, à la fois tortueux et précis, incarne en lui-même la construction et s'en détache petit à petit pour tout emporter au final, ce qui crée une sensation inégalable. Une nouvelle voie est ouverte. J'aime voir dans les dernières phrases une mise en abime esthétique : "C'est terrible, vous voulez dire qu'on a détruit la réalité ? Allons, ne dites pas n'importe quoi, comment pourrait-on détruire la réalité ? Ça n'a aucun sens ! On l'a simplement élargie."

Plus prosaïquement, j'en fais le même constat que quand j'avais commencé à le lire dans Lapin : c'est surtout une victoire flamboyante de Henninger, certes guidé par Gosselin mais qui se fait un peu moins ambitieux littérairement que dans ses livres précédents, et pourquoi pas, c'est peut-être ce qu'il fallait pour faire la part belle au Dessin. Ça donne envie non seulement d'espérer le retour de ce dernier en tant qu'auteur complet, mais aussi de se replonger dans le livre précédent du premier, passé trop inaperçu à cause d'une diffusion inexistante.

seb, 17.01.2013 à 15:01349109
Ce soir au Monte-en-l'air, Thomas Gosselin et François Henninger pour Lutte des corps et chute des classes.
[lutte_corps_chute_classes : album sans vignette]

Aba Sourdi, 07.12.2012 à 11:04348005
Enfin une réédition de Gébé annoncée, c'est pas trop tôt ! "Extraits" que ça s'appellerait.

Ainsi qu'un bouquin nommé "Vapor" de Max et j'ai dû chercher sur le net pour voir qu'il s'agissait de l'espagnol surréalisto-métaphysique et non pas du français science-fictionnelo-régressif, ce qui me paraît plus cohérent par rapport à L'Apocalypse.

(sources Belles Lettres)

Charlie Brown, 25.11.2012 à 21:36347753
yancomix :
Journal de blord


Mouaif... J'ai écouté Mauvais Genres hier soir, dans lequel Menu et Delfeil de Ton étaient invités pour parler de L'Apocalypse et des Lundis de DDT. J'ai pas été très emballé par ce numéro...

yancomix, 25.11.2012 à 14:29347741
Journal de blord

SydN, 05.11.2012 à 15:52347476
oui, il a l'air bien ce livre !
:)

Aba Sourdi, 05.11.2012 à 12:01347471
Enfin un livre musical ! Les 'vrais dessinateurs' ne semblent pas s'intéresser à ce genre de recherche alors il ne faut pas les attendre, Barthélémy Schwartz l'a bien compris. Le terme "expérimentation composite" ne dira rien, il suffit de faire comprendre que cette bande dessinée (car ça en est bien une) est la toute première à s'intéresser pleinement à la récurrence-répétition des motifs, qu'ils soient images ou phrases. La littérature et le cinéma font ça depuis des années, mais en BD on découvre seulement maintenant qu'une page a le droit de faire apparaître des choses déjà apparues identiquement dans le livre pour la deuxième ou troisième fois ou encore plus, des mots qu'on a déjà lus mot pour mot quelques pages plus tôt, que ça s'appelle le rythme d'une oeuvre qui prétend coller à la vie, qu'en musique ça ne dérange personne, il y a les refrains, les samples, les gimmicks. La thématique c'est le rêve obsessionnel, forcément ça aide. Celui-ci crée un "paysage unitaire" où l'imagination captive est à la fois radoteuse et créatrice, ce qui rejoint la conception de "monde clos" exprimée par Menu concernant les grandes oeuvres du neuvième art où absolument tout est possible dans le cadre d'une variable imposée intérieurement, principe que les meilleurs auteurs du genre ont pratiqué depuis Krazy Kat (qui vient d'ailleurs nous faire un coucou dans ce beau livre tout autant autobiographique que poétique et théorique).

SydN, 19.09.2012 à 22:57346539
Aba Sourdi :
Aucune adresse postale sur les livres, juste celle d'un site internet (à ce jour inactif) et un code-barres en 4ème de couv ! Je ne comprends décidément plus rien à Menu.


ahah
oui.
je...
t'es pas le seul :)

Aba Sourdi, 17.09.2012 à 12:28346501
ABDI :
Finalement, les couvertures tant conspuées n'ont pas changé.

Ben si, regarde bien ! Les deux livres parus pour l'instant ont changé de couverture et elles sont mieux.

Pour Topor, c'est mieux que ce soit du texte car c'est là qu'il est à mon sens le meilleur et le plus moderne.
Pas acheté le "Susceptible", j'ai eu peur de m'ennuyer et puis c'est surtout trop cher à cause du papier inutilement luxueux. L'Apocalypse s'annonce comme un véritable détrousseur de portefeuilles, pas sûr que ça soit pertinent en ces temps de crise.

Aucune adresse postale sur les livres, juste celle d'un site internet (à ce jour inactif) et un code-barres en 4ème de couv ! Je ne comprends décidément plus rien à Menu.

ABDI, 15.09.2012 à 11:41346483
Finalement, les couvertures tant conspuées n'ont pas changé. J'ai eu le Topor entre mes mains, je m'attendais à ce que ce soit de la bande dessinée, mais ça n'en est pas. Je pourrais presque dire que c'est dommage. Des bandes dessinées de Topor, il y en a pas eu beaucoup. Il y a eu "La vérité sur Max Lampin", si j'en crois la bullebase. Et aussi "Rebonjour" qui contient quelques planches narratives. Ensuite, peut-être que ses rares pages se sont retrouvées dans des revues, journaux, etc. Je n'en sais rien.

Encore reste-t-il que je suis curieux de savoir à quoi ça ressemble, Topor en bande dessinée.

Moi, 15.09.2012 à 10:34346482
en novembre :

Mr_Switch, 02.08.2012 à 19:14345907
(via du9)

Gantois, 21.07.2012 à 12:19345667

loic, 29.06.2012 à 10:12345285
je vous trouve dure avec la biblio rose et verte ancienne version...

Mr_Switch, 26.06.2012 à 21:01345247
(Killoffer, pour qui ne tilterait pas)

Smiley_Bone, 26.06.2012 à 20:51345246
Et puis en plus quand on sait qui est parfois derrière une couverure de la bibliothèque rose :o) :



Docteur C, 26.06.2012 à 20:41345245
Moi :

J'ai dit que c'était pas glorieux... C'est plus le genre de réminiscence qui n'arrive pas à partir après qu'on y a pensé. Ceci dit les bandes des nouveaux livres sont quand même bien différentes de celles des pattes de mouche et des mimolettes, qui sont plus des "faux dos toilés" que des éléments qui se mettent en avant avec leur forme et leur couleur.


Quand je lisais les livres de la bibliothèque rose, ils ressemblaient à ça :



Maintenant il semble qu'ils ont refaits leur maquette pour la moderniser radicalement, élargissant ladite bande. Je découvre...


Le vernis sélectif pailleté, ce serait peut-être une idée pour se démarquer radicalement ha ha ha

Moi, 26.06.2012 à 20:18345244
Docteur C :

La bande colorée?



Bibliothèque rose?

J'ai dit que c'était pas glorieux... C'est plus le genre de réminiscence qui n'arrive pas à partir après qu'on y a pensé. Ceci dit les bandes des nouveaux livres sont quand même bien différentes de celles des pattes de mouche et des mimolettes, qui sont plus des "faux dos toilés" que des éléments qui se mettent en avant avec leur forme et leur couleur.

ABDI, 26.06.2012 à 20:03345243
Oui, bon, je n'ai pas vraiment le vocabulaire dans ce domaine... Et puis, Menu a toujours voulu tout faire, donc bon... Non, il n'est pas un mauvais maquettiste.

Toujours est-il que les couvertures de la période 100% Menu de L'Association laissaient un peu plus à désirer, en ce qui me concerne...

Et puis bon, qu'est-ce que j'en sais, moi ? Qu'est-ce qui m'acharne à défendre mon point de vue ?

Docteur C, 26.06.2012 à 19:50345242
Le maquettiste est celui qui fait la composition des pages du livre et de la couverture, celui qui en établit le modèle, ce n'est pas le mauvais terme du tout, c'est le bon.

Si tu parles de la fabrication du livre ça ne relève pas du maquettiste (choix des papiers, de la reliure, des encres etc.), c'est le chef de fab ou quoi ou qu'est-ce. Ce peut être la même personne aussi.

Après bon voilà c'est bien JC Menu qui a déterminé les maquettes générales des collections de L'Association, leur format, Mimolette et Pattes de mouche incluses, donc voilà, c'est assez drôle de lire qu'il est "un mauvais maquettiste" alors que son travail est toujours utilisé par la structure et a été largement repris par ailleurs. On peut critiquer ses choix de composition, de typographies, ou ses choix pour les illustrations de couvertures hein! Toutes n'étaient pas réussies...

Et on peut penser que Robial est impliqué dans ces maquettes (peut-être celles sans logotype?). Mais je n'ai pas d'information particulière ni de certitude.

ABDI, 26.06.2012 à 19:12345241
Oui, j'ai utilisé un mauvais terme... Non, je veux dire, pour la fabrication du livre, en effet, c'est toujours impeccable, il est toujours beau, soigné... Je parlais surtout de l'illustration sélectionnée pour couverture (parce que j'insinue que c'est lui qui la sélectionne), pas du livre en lui-même.

JCMenu est un très bon maquettiste, ça ne fait pas l'ombre d'un doute. Je ne trouve pas le mot pour expliquer ce qui ne va pas avec ses couvertures...

Docteur C, 26.06.2012 à 18:52345240
Gijom :
Il ne faut perdre de vue que ces couvertures ne sont sûrement pas finalisées, trois n'ont même pas le logotype.


Oui d'une part, ça semble être des maquettes préparatoires et sans doute pas les couvertures finalisées.

D'autre part, "JCMenu n'a jamais été un bon maquettiste", c'est drôle.

Enfin ces couvertures sentent aussi leur Robial, si je ne m'abuse (pour la bande colorée de guingois).

La bande colorée?



Bibliothèque rose?



Euh...

Après je ne trouve pas les couvertures extraordinaires mais pas honteuses non plus.

Gijom, 26.06.2012 à 17:16345236
Il ne faut perdre de vue que ces couvertures ne sont sûrement pas finalisées, trois n'ont même pas le logotype.

Mael, 26.06.2012 à 17:11345234
Perso j'aime bien celle des Lundis de DDT, c'est vrai que pour le reste je suis mitigé, sans trouver ça laid, ça me parait surtout chargé.

Par contre j'avoue que dans mon cas La montagne de sucre serait un gros repoussoir, j'ai l'impression de voir un caca rose sur un livre, bof.

Je suis également surpris par la taille du logo quand il apparait.

SydN, 26.06.2012 à 17:07345232
Moi :
C'est pas glorieux, mais le coup de la bande colorée sur le côté, ça m'évoque la bibliothèque rose plus qu'autre chose... (en fait, les mêmes couvertures sans la bande colorée, j'aurais trouvé ça plus intéressant)


Oui
Voilà ce qui me gêne
C'est mochement retro, ringard même...
On dirait que ça a été fait par un vieux reac, ou un vieux nostalgique ce qui est à peu prêt la même chose, alors que menu dit viser l'avenir de la bande dessinée, sa potentialité... C'est assez paradoxal....

Gijom, 26.06.2012 à 17:06345231
Ah ah « La Bibliothèque Rose » c'est bon ça.
J'ai plutôt pensé à Arte, mais en raté.

ABDI, 26.06.2012 à 17:03345230
En ce qui me concerne, la seule couverture qui donne envie d'ouvrir, c'est "La Montagne de Sucre". Et encore...
JCMenu n'a jamais été un bon maquettiste. Et j'ai toujours trouvé ça moyen de pêcher une image dans le livre pour en faire la couverture, alors bon...

Moi, 26.06.2012 à 16:02345227
C'est pas glorieux, mais le coup de la bande colorée sur le côté, ça m'évoque la bibliothèque rose plus qu'autre chose... (en fait, les mêmes couvertures sans la bande colorée, j'aurais trouvé ça plus intéressant)

SydN, 26.06.2012 à 15:56345226
Et puis bon c encore un partit pris pour faites les choses autrement que la quasi totalité de la prod... Pourquoi pas, mais comme tous les systématisés, c'est un peu fatiguant à la longue...

SydN, 26.06.2012 à 15:55345225
Moi aussi je ne suis pas fan, mais en même temps ça pousse le curieux à aller regarder dedans...
Ou pas...

loic, 26.06.2012 à 15:43345224
Je suis parfaitement d'accord. Ces couvertures sont moches (à mon goût). Cela ne me pousse pas à acheter les ouvrages. Je vais avoir besoin de les ouvrir avant de prendre une décision.

Je ne comprends pas le choix graphique.

ABDI, 26.06.2012 à 14:50345219
Euh ? J'ai posté deux fois ?

ABDI, 26.06.2012 à 14:50345217
Gantois :
c'est moi ou elles sont un peu moches ces couvertures ?


Non, je les trouves un peu ratées, moi aussi...
Et puis, il faut dire qu'un problème avec Menu, c'est qu'il a fait pas mal de livres "Voilà, quoi"... Quand je survole le catalogue de L'Association, je vois bien que dans la partie "Menu", il y a pas mal de livres graphiquement pas très intéressants, avec un style assez habituel, un scénario pas franchement intriguant, des livres pour remplir le catalogue, quoi...
Je veux pas être méchant, et je ne fais pas de généralités (On a aussi pu découvrir Mazen Kerbaj , Ruppert et Mulot grâce à Menu), mais là, force est de constater que c'est un peu le cas...

ABDI, 26.06.2012 à 14:50345218
Gantois :
c'est moi ou elles sont un peu moches ces couvertures ?


Non, je les trouves un peu ratées, moi aussi...
Et puis, il faut dire qu'un problème avec Menu, c'est qu'il a fait pas mal de livres "Voilà, quoi"... Quand je survole le catalogue de L'Association, je vois bien que dans la partie "Menu", il y a pas mal de livres graphiquement pas très intéressants, avec un style assez habituel, un scénario pas franchement intriguant, des livres pour remplir le catalogue, quoi...
Je veux pas être méchant, et je ne fais pas de généralités (On a aussi pu découvrir Mazen Kerbaj , Ruppert et Mulot grâce à Menu), mais là, force est de constater que c'est un peu le cas...

Gantois, 26.06.2012 à 14:19345215
c'est moi ou elles sont un peu moches ces couvertures ?

Gijom, 26.06.2012 à 1:31345202

Aba Sourdi, 05.06.2012 à 13:02344873
Ainsi que le Bukulin ! Ce qui lui avait fait écrire dans le speech éditorial : "un manuscrit reçu par la poste d'un auteur inconnu", comme si c'était quelque chose d'incroyable. Et pour le Braud il avait en effet écrit "une auteure sortie de nulle part", alors qu'elle avait déjà fait trois 'BD-Music' chez Nocturne.

Ouais, c'est toujours ce qui m'a gêné chez Menu, mais j'osais espérer que L'Apocalypse serait plus ouvert, dans la mesure où il laisse quand même pas mal d'auteurs derrière lui qui ont choisi L'Asso.

Mr_Switch, 05.06.2012 à 12:55344872
De toute manière, JCMenu n'a jamais eu la réputation d'éditer des bouquins d'auteurs externes non issus d'une certaine cooptation. C'était en cela que le bouquin de Claire Braud était déjà l'exception à la règle. Me trompé-je ?

Aba Sourdi, 05.06.2012 à 12:49344870
Programme parfait, impressionnant ! Je me doutais qu'il y aurait une grosse part de rééditions du Patrimoine Hara-Kiri, et j'attends la suite avec impatience.

Topor est pour moi aussi l'un des plus grands artistes du XXème siècle.

Pour Lanjingling : DDT est bien davantage qu'un pilier du Nouvel Obs, il faut lire son "Journal de Delfeil de Ton" paru dans Hara-Kiri et réédité chez Wombat dernirèrement, c'est sûrement l'un des meilleurs romans surréalisto-absurdes jamais écrits, largement du niveau de Vian par exemple. Ses "Lundi" avaient jadis été édités chez 10/18 mais plus disponibles depuis des années, c'est donc une excellent nouvelle (et une excellente idée d'éditer aussi du texte, vive la transversalité absolue !).

Pour les "jeunes auteurs", elles se font quand même moins jeunes et faisaient partie de l'équipe du Lapin relancé. C'est ce que je reproche au lancement de L'Apocalypse pour l'instant : il n'y a aucun moyen pour envoyer un projet quand on est un auteur extérieur, aucune adresse n'est donnée aux simples mortels. Ça fait un peu tour d'ivoire, mais bon si c'est pour se consacrer surtout à du Patrimoine ça me va (même si je lirai aussi avec intérêt les livres de ces deux auteures que j'apprécie, en plus du fait que j'apprécie le fait de mettre en avant des filles pour commencer !).

Mael, 04.06.2012 à 18:35344860
Je sais bien que Topor dépasse ça, La planète sauvage est un de mes films cultes, j'ai pu lire un peu de son théâtre, j'ai résumé rapidement je vous l'accorde, je voulais parler de l'inscription dans un

Pour Delfeil de Thon je pensais plus à Charlie, Fluide et plein de petits fanzines marginaux, mais je le confondais avec Théophraste Épistolier/Frémion, mea culpa.

Thierry, 04.06.2012 à 17:59344858
Mon premier contact avec Topor, ce fut quand mon professeur de religion (à nos amis français, an Belgique, on a des cours de religion ou de morale à l'école :o() qui le prenait en exemple de la perversion du monde moderne, le résumait à un pornographe scatophile. Et cela le rendait étrangemment attirant à mes yeux d'ado. J'ai pu me rendre compte qu'il dépassait la soit-disant scatophilie pornographique et qu'il était incroyable.
Voilà, c'est tout pour le moment.

InternalLobster, 04.06.2012 à 17:40344857
Topor, romancier et cinéaste également, La planète sauvage avec Laloux, Marquis avec Xhonneux, le Locataire par Polanski et à la télé Téléchat (avec Xhonneux aussi il me semble).

lanjingling, 04.06.2012 à 17:00344856
Topor est plus qu'un "''grand'' de la presse contestataire", c'est un grand auteur,dessinateur,illustrateur,scripteur tout court; par contre, DDT, pilier du nouvel obs, comme presse contestataire, on a vu plus underground...

Mael, 04.06.2012 à 15:58344853
Le programme de sortie est connue, comme l'Asso ce sont Les Belles Lettres qui diffuseront l'Apocalypse :
- 14/09/2012 : Susceptible, de Geneviève Castrée.
- 14/09/2012 : La Montagne de sucre, de Sandrine Martin.
- 14/09/2012 : Pense-bêtes, de Roland Topor.
- 15/10/2012 : Le Rêveur captif, de Barthélémy Schwartz (seul titre prévu à l'Asso avant le départ de Menu qui a été annulé).
- 15/10/2012 : Les lundi, de Delfeil de Thon.

Une fournée qui s'annonce très belle, et en effet plus claire dans ses choix menuesques. Entre jeunes auteurs et rééditions de textes et travaux de ''grands'' de la presse contestataire (Delfeil de Thon et Topor).

Thierry, 24.01.2012 à 11:58342502
très joli logo, mais toujours aucun programme de sortie ?

Mr_Switch, 24.01.2012 à 11:20342500
Gijom :
J'ai essayé de créer un sujet pour cette future structure, mais de toute évidence je suis nul ; alors :

Pages : 1

retour forum

bordure
coin bordure coin