| 
créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Cellophane


par CoeurDePat
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Planche
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Les Humanoïdes Associés

complétez cette fiche
Vivons heureux sans en avoir l'air
ScénarioDupuy Philippe | Berberian Charles
DessinDupuy Philippe | Berberian Charles
CouleursBusschaert Isabelle
Année1998
EditeurLes Humanoïdes Associés
SérieMonsieur Jean, tome 4
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 1hs | 4.5hs
Bullenote [détail]

Edition originale accompagnée du supplément Monsieur Jean Comics.

 

2 avis

pessoa
Vivons heureux sans en avoir l'air apporte une nouvelle dimension aux aventures de Monsieur Jean.

Dans cet album, Monsieur Jean va affronter une nouvelle étape de sa vie, la stabilisation de sa relation avec Cathy, ce qui n'ira pas sans de sérieux doutes et une bonne dose de remise en question.
Ceci d'autant plus que ses amis ont la fâcheuse habitude de se (re-)marier, et qu'il traîne avec lui le fils de l'ex de son copain Félix... Ca, c'est pour les situations comiques !

L'autre aspect de cette BD, son contrepoint si l'on veut, c'est l'histoire d'un tableau, peint par un peintre oublié de l'époque des Montparnos. Ce tableau pourrait bien être le dernier témoin d'une histoire d'amour du temps passé...

Une oeuvre tout en finesse et en sensibilité, toujours soutenue par le trait élégant de Dupuy et Berbérian.
mokona noir
C'est le premier et pour le moment le seul album de la série Monsieur Jean que je lis. Et je viens de trouver là une pépite !

Une petite histoire qui parait toute simple comme ça, une petite chronique d'un écrivain méconnu, parisien, trentenaire. Entouré de sa copine qui attend de lui qu'il s'engage, son copain séparé qui squatte son appartement et le fils adoptif de celui-ci qui fait plein de choses. Ses autres amis, qui entre autre se re-marient, sa concierge qui se met en grève du courrier, son restaurateur japonais qui raconte une légende et un antiquaire qui lui vend un tableau support d'une belle et triste histoire.

Vu comme ça cela pourrait sembler bavard et sans intérêt. Et bien non ! C'est sensible, joli, sans concessions, c'est bien.
Et le dessin qui parait lui-aussi tout simple et un peu trop caricatural, met, en fait, en valeur et renforce les aspects positifs du scénario, notamment par des libertés de narrations graphiques elles aussi belles et sensibles.

Un bel album, à la fois drôle et sérieux, très agréable à lire et à relire.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin