créer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les Annexes de Bulledair
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par eliogabalo
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

� Panini Manga / Generation Comics

compl�tez cette fiche
Tome 13
Sc�narioUrasawa Naoki
DessinUrasawa Naoki
CouleursNoir et Blanc
Ann�e2004
EditeurPanini Manga / Generation Comics
S�rie20th Century Boys, tome 13
autres tomes... 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 ...
Bullenote [d�tail]

L'annonce de la mort d'Ami provoque des réactions des plus diverses dans le monde entier. Au Japon, les membres de la résistance dirigée par Yoshitsune et les anciens compagnons de Kenji y voient la fin de leur combat pendant que de leur côté, les complices d'Ami s'interrogent sur la nécessité de continuer l'action de leur meneur…

 

1 avis

pikipu
Je suis tiraillé entre deux sentiments à la lecture de ce tome. L'un est élogieux, l'autre à la limite de la déception.

Le premier sentiment, c'est le plaisir de découvrir un nouveau tome, de pouvoir continuer la lecture d'une des sagas les plus excitantes d'un manga paru en France. C'est voir l'apparition d'une nouvelle intrigue, sombre, c'est le retour de la noirceur et de la violence, quelque peu édulcorées depuis quelques tomes, depuis le grand bain de sang de l'an 2000.

Le second, c'est le ras-le-bol de voir cela traîner en longueur. Je n'ai rien contre les trucs à rallonge à priori, je suis capable de m'enchaîner un pavé de 500 pages écrit en tout petit en quelques jours, je suis capable de suivre une conférence de plusieurs heures sur un sujet apparemment chiant, je suis capable de bien des choses, mais il faut pour cela qu'il y ait un souffle, un élan, un conteur, de la pédagogie.
Ici, Urasawa semble essouflé. Rarement un tome de Century boys m'a paru aussi lourd. Lourd parce que tout ne s'enchaîne pas bien. Lourd parce qu'il y en a marre de voir les mêmes ficelles être utilisées tout le temps (le chanteur à la mode est en fait l'ancien batteur de Kenji, c'est dingue non? Et l'ancien copain de classe qui ressemblait à une grenouille et qui avait refuser de suivre Kenji, rongé par le remords de ne l'avoir pas suivi, va vouloir à son tour "sauver le monde", c'est sympa de sa part non?).
Lourd parce qu'il y en a marre que tous les personnages parlent de Kenji comme d'un surhomme ou d'un messie incompris.
Lourd parce qu'il paraît presque évident que Kenji n'est pas mort.

Et compte tenu du côté quelque peu "feux de l'amour" que semble parfois prendre la série, j'ai bien peur que les retrouvailles tournent au vinaigre.

Dites-moi que je me trompe... Dites-moi que je me trompe...
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin