crer | pseudo  mot de passe  |  
 
album
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Mes étoiles
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques



par alban
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

Delcourt

compl�tez cette fiche
Sept guerrières
Sc�narioLe Galli Michaël
DessinManapul Francis
CouleursMoulart Christelle
Ann�e2008
EditeurDelcourt
CollectionConquistador
S�rie7, tome 5
autres tomes1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 ...
Bullenote [d�tail]

Désert libyen, VIe siècle. Les armées perse et byzantine sont aux portes de la capitale du petit royaume de N’Nas Amon. Encerclée de toutes parts, la reine décide de faire appel à des combattantes mercenaires, les Sarmates, pour assurer la protection du jeune prince héritier et emmener ce dernier – sain et sauf – jusqu’à la cité troglodyte de Jabbaren. Mais pour cela, il faudra franchir les lignes ennemies…

 

1 avis

rohagus
Mouairf... Sans que j’aie vraiment détesté cette lecture, j'ai le sentiment d'y voir un dessin très moyen mis au service d'un petit scénario d’heroic-fantasy sans originalité.

Le dessin pêche au niveau de la technique. Il a les défauts du style d'un Michael Turner (Witchblade) sans en avoir les qualités esthétiques. Ce défaut majeur, ce sont les visages qui sont tous lisses et identiques, obligeant le lecteur à tenter de reconnaître les différentes guerrières par leurs simples coiffures, et encore même celles-ci se ressemblent.
A cela s'ajoutent d'autres manquements, comme l'encrage trop fin qui rend les cases peu claires, et aussi le fait que le dessinateur ne sait visiblement pas du tout dessiner l'eau et les bateaux. Les passages sur la rivière font vraiment bizarres et laids à force d'essayer des artifices informatiques pour tenter de représenter le cours d'eau.

Quant au récit, son résumé est d'une grande simplicité, digne d'un petit scénario de jeu de rôles qui ne marquera pas tellement ses joueurs. Ce ne serait pas bien grave s'il était bien raconté mais il fait preuve de nettement trop d'incohérences et de facilités scénaristiques. Prenons l'exemple des protagonistes qui doivent s'enfuir de la cité assiégée par des tunnels pleins de pièges inconnus (d'où sortent-ils ces pièges d'ailleurs ?). Pourquoi passer par cet endroit mortel alors que pendant ce temps-là, la copine du prince les rejoint plus rapidement et sans soucis par la surface ? Et ces guerrières, comment font-elles pour bondir hors de l'eau comme des dauphins pour sauter à bord d'un bateau ennemi ?
Ce sont tout plein de ces moments qui font tiquer le lecteur par leur incohérence, leur facilité ou le comportement incompréhensible ou exagéré des personnages, toujours pour faciliter la vie du scénariste. C'est décevant.

Bref, même si je n'ai pas lu cette BD sans trop de déplaisir, ce n'est qu'un petit divertissement plein de défauts à mes yeux. Nous sommes à des lieues par exemple du soin et de la qualité de l'album "Sept Missionnaires" pourtant paru dans la même collection.
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin