créer | pseudo  mot de passe  |  
 
 
coin bordure coin
bordure BullActu

Les derniers ajouts
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure BulleGalerie

par Wayne


par IG85
bordure
coin bordure coin

coin bordure coin
bordure Chroniques

par Mael


par Coacho
bordure
coin bordure coin

 
coin bordure coin
bordure

© Le Lombard

complétez cette fiche
Le piège diabolique
ScénarioJacobs Edgar Pierre
DessinJacobs Edgar Pierre
CouleursStudio E.P. Jacobs
Année1962
EditeurLe Lombard
SérieLes aventures de Blake et Mortimer, tome 9
autres tomes... 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 1hs | 2hs ...
Bullenote [détail]

 

1 avis

Xaviar
Le voyage dans le temps a toujours été un grand thème de la science fiction, de nombreuses oeuvres ont fait leur terreau de ce fantasme de l'humanité: "La Machine à explorer le temps" de H. G. Wells, "Le voyageur imprudent" de Barjavel ou encore plus près de nous les "retour vers le futur".

S'affranchir des contraintes de cette linéarité inéductable qu'est le temps qui passe permet de pouvoir faire de grande chose en matière d'action comme de récit, pourtant l'intrigue est relativement linéaire, le professeur Mortimer tombe dans le piège et parcourt époque après époque pour tenter de revenir au temps présent.

Ce qui fait la force de cet album est l'exploration des différentes périodes de notre histoire et les situations innatendues dans lesquelles se retrouve le professeur dans chacune d'entre elle (crétacé, 14ème et 51ème siècle entre autres),

L'une d'entre elles (le passage au moyen âge) va même aborder des notions de continuum espace temps assez révelatrices, il y aurait donc une sorte de destin puisqu'avant même que Mortimer n'ait fait son voyage, une trace de ses exploits était reporté sur son guide "Michelin".

Ce constat place cet album dans un contexte relativement pessimiste, nous sommes en pleine guerre froide (1962 en est une date clef) et la crainte d'un holocauste nucléaire est dans toutes les têtes. Cette apréhension est matérialisée avec ce 51ème siècle cauchemardesque dans lequel atterit le professeur au cour de son épopée.

Une autre particularité de cet opus est l'absence de deux protagonistes classiques de cette série; le Capitaine Blake rélégué à un rôle de figuration et le Colonel Olrik, l'éternel ennemi du duo, est totalement absent....

Le piège en lui même est littéralement diabolique et la lutte par contumace que se livrent Miloch et Mortimer est exceptionelle.

Il en découle un album très plaisant qui s'il n'est pas aussi prestigieux que "SOS Météores" nen demeure pas moins l'un des meilleurs de la série
bordure
coin bordure coin
 
coin bordure coin
bordure Achats

Achetez cet album sur amazon.fr
bordure
coin bordure coin